Masculins / OL - Atalanta

OL-Atalanta : Dominateurs mais accrochés, les Lyonnais ratent la belle affaire (1-1)

Publié le 29 septembre 2017 à 14:44:00
Deux semaines après avoir été tenu en échec à Chypre en Europa League, l’OL a de nouveau concédé un match nul, cette fois-ci sur son terrain face à l’Atalanta. Les Lyonnais, récompensés en fin de première période, ont dominé mais n’ont pas trouvé la solution suite à l’égalisation pour reprendre les devants sur une équipe très bien organisée… et faire la belle opération de la 2ème journée du groupe E.

. LES TEMPS FORTS .

11’. Tir de Traoré contré par un défenseur.
16’. Frappe lointaine et puissante de Mariano qui oblige Berisha à se coucher.
23’. Enorme occasion manquée par Hateboer.
28’. Coup-franc excentré de Mariano détourné par Berisha.
28’. Tête de Tete qui retombe sur le poteau.
45’. But de Traoré, qui s’y prend à deux fois, après un superbe travail de Fekir côté gauche. 1-0.
57’. But de Gomez sur un coup-franc qui transperce le mur. 1-1.
69’. Sauvetage de Castagne après une tête de Tete.
75’. Exploit de Berisha sur un centre dévié.


. RESUME ET ENSEIGNEMENTS.

Tenu en échec à Limassol en ouverture, l’OL a déjà un besoin important de points au moment de recevoir l’Atalanta, alors leader du groupe. Après un round d’observation, les Lyonnais mettent peu à peu leur jeu en place face à une équipe bien timide. Traoré et Mariano dégoupillent à plusieurs reprises en dehors de la surface avant que Hateboer rate l’immanquable sur une des très rares incursions de Bergame dans le camp lyonnais. Après le poteau touché par Tete, Traoré trouve l’ouverture dans le coffre-fort lombard.À quelques secondes de la pause, le numéro 10 lyonnais reprend un centre de Fekir d’abord d’une madjer repoussée par Berisha puis d’un tir à bout portant, déjà le 13ème de la première période. Une récompense bien méritée. 

608papier_interieur_fekir

Menée au score, l’Atalanta se décide enfin à s’aventurer en dehors de son camp. Plus entreprenante, elle se procure quelques situations dangereuses avant que Gomez expédie ce coup-franc qui transperce le mur lyonnais, laissant Lopes sans réaction. L’OL est à la relance mais Bergame s’est remis en mode muraille... Castagne et Berisha réalisent deux miracles pour repousser sur leur ligne à un quart d’heure de la fin. Les Lyonnais n’ont pas de solution… et sont une nouvelle fois contraints de partager les points. Ils ratent une belle occasion de prendre la première place puisque Everton a été tenu en échec par Limassol, 2ème ex aequo avec le même nombre de points que l’OL. L'Atalanta est seule en tête avec 2 points de plus. 

Sans titre


. LE FAIT DU MATCH .

Le temps fort lyonnais non concrétisé

Après l’égalisation de Gomez à l’heure de jeu, l’OL a eu les occasions pour reprendre l'avantage. Un temps fort pendant plus d’un quart d’heure qui a commencé avec Mariano, contré au moment de frapper dans la surface (66’). Sur un corner suivant l’action, Kenny Tete place une tête repoussé sur sa ligne (69’). Toujours dans la foulée, Tanguy Ndombele va déclencher une frappe puissante aux 25 mètres boxée des deux poings par le portier adverse. Enfin six minutes plus tard, un centre à ras-de-terre devié prenait la direction du but bergamasque avant d'être détourné… in extremis. Les Lyonnais peuvent nourrir des regrets de ne pas avoir su concrétiser leur supériorité à ce moment de la rencontre.

ata2__0005_BJP_Q15_OL-BERGAME61


. LA STAT .

1/7

L’OL comptabilise une seule victoire lors de ses sept dernières sorties toutes compétitions confondues. Depuis le 19 août dernier et un match nul face à Bordeaux (3-3), les Lyonnais en ont concédé cinq autres (Nantes, Limassol, Dijon et Bergame désormais) auxquels s’ajoute la défaite au Parc des Princes (0-2). Un seul succès, acquis après un final tendu contre Guingamp (2-1), ressort de cette série noire qui n’était plus arrivée depuis la saison 2015-2016, entre la 14e et la 18e journée de Ligue 1 et deux matchs de Ligue des Champions (une victoire, un nul et cinq défaites).

JEREMY BERTHOD

L'analyse du consultant

Jérémy Berthod :
«C’est un résultat injuste. Collectivement, on a été meilleurs. On se dit qu’on va gagner et à chaque fois, on repart avec le match nul. On a été très rarement mis en danger. Ce match nul est dur pour les joueurs car ils ont fait les efforts pour l’emporter. Il y a une grosse mentalité. C’est une déception. Atalanta nous a attendus derrière pour nous contrer… On a montré qu’on était capables de faire du jeu, même s’il y a encore des choses à corriger. Collectivement, on a été intéressants… C’est difficile à analyser. Limassol est une équipe à ne pas négliger et ils l’ont une nouvelle fois prouvé à Everton. »

...

. LA FEUILLE DE MATCH .

Au Groupama Stadium de Décines.

Europa League (Grp. E, J2) : OL – Atalanta Bergame 1-1 (1-0)

Arbitre : Daniel Siebert. Spectateurs : 28 000 environ. 

Buts : Traoré (45’) pour l’OL. Gomez (57’) pour l’Atalanta.

Avertissements : Cristante (27’), De Roon (38’), Ilicic (71’) à l’Atalanta. Tete (57’) à l’OL.

OL : Lopes – Tete, Marcelo, Morel, Mendy – Traoré (Cornet, 85’), Tousart, Ndombele, Aouar (Memphis, 70’) – Fekir (cap.) – Mariano (Myziane, 70’). Entr : Bruno Genesio.

Atalanta : Berisha - Masiello, Caldara, Palomino - Hateboer, Cristante (Castagne, 46’), De Roon, Freuler, Spinazzola – Petagna (Ilicic, 61’), Gomez (cap.). Entr : Gian Piero Gasperini.

...



Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte