Masculins / OL - Girondins

« Il faut persévérer... »

Publié le 02 février 2016 à 13:11:00
L’entraineur lyonnais est conscient de la situation de son équipe... mais il reste persuadé qu’il y a encore la possibilité de viser la 2ème place...

POINT SANTE

« Rafaël est forfait ; il a ressenti une douleur aux adducteurs. Bako Koné n’est pas totalement rétabli. Nabil Fekir et Gueïda Fofana sont toujours absents ».

APRES LA DEFAITE à BASTIA

« Cette défaite n’est pas plus inquiétante pour moi, mais je suis conscient de la situation. On est la dernière équipe du championnat sur les 10 derniers matches. On est loin du standing du club. Je pensais que l’on pouvait profiter de la 23ème journée et cela n’a pas été le cas. Malgré cette défaite, il y a eu des choses intéressantes tout en admettant que ce fut insuffisant. Il faut persévérer. C’est au staff de trouver les solutions pour progresser notamment dans le jeu offensif où on est dans le plus en difficultés pour marquer des buts. Le système de jeu ? Je ne pense pas qu’il doit être remis en cause. On se doit d’avoir par exemple plus de courses en profondeur... La relation Lacazette/Valbuena ? Il n’y a pas que cette relation à améliorer, même si ce sont deux joueurs clés et je ne raisonne pas que sur ce que je vois sur un match... En revanche, on a retrouvé une solidité défensive, un état d’esprit ».

LE CLASSEMENT

« On est conscients que nous ne sommes pas à notre place et que la période est délicate pour l’équipe. Après, j’ai envie de dire qu’un match tient souvent à peu de choses et que l’on peut passer facilement du négatif au po sitif. Le football tient à peu de choses. Il reste 15 matches, on est à 9 points de la 2ème place et on reçoit Monaco lors de l’avant dernière journée... Dans ce championnat, tout est serré. Mis à part le PSG, tout le monde peut battre tout le monde».

LA PRESSION

« Je n’ai pas plus de pression en ce moment. Je connaissais les difficultés de la tâche et j’ai encore plus envie de faire progresser l’équipe. Je ne regarde pas derrière. J’ai confiance dans mon groupe. Et si je suis conscient de la situation, j’ai aussi des convictions par rapport à ce que l’on peut faire ».

BORDEAUX

« Chaque journée est compliquée... Bordeaux est performant sur ses derniers matches. Mais, c’est à nous de gérer nos forces et d’améliorer ce qui ne va pas ».

LES SUPPORTERS

« Les joueurs ont besoin de soutien. On comprend la déception de nos supporters, mais les joueurs et le staff sont au moins autant déçus. Je reste persuadé que notre public donne d’avantage de forces à l’équipe. C’est un plus de jouer dans ce stade où on a désormais nos repères ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte