Masculins / OL - Troyes

Les réactions d'après match

Publié le 09 janvier 2016 à 19:49:00
Les réactions d'après-match

Jean-Michel-Aulas :

C'est un grand moment surtout en démarrant par une victoire. Aujourd'hui, c'est peut-être le jour où je suis le plus ému dans ma vie. Ce soir, le stade était quasiment plein. Le spectacle? C'est génial, c'est du jamais.
Je n'arrive pas à complétement relâcher la pression. Tout ce qui a été fait aujourd'hui, c'est grâce à tous les gens du club... C'est la passion qui guide... Je suis encore sous le coup de l'émotion... On vit un moment historique pour l'OL, pour nous, pour le foot français. Cette soirée est géniale

Gérard Collomb : "Nous rêvions de ce jour et cela débute par une victoire. Je suis ravi"

Michel Delpuech (le préfet) : "Une soirée parfaitement réussie. Tout s'est très bien passé en ce qui concerne les accés au stade... C'est prometteur"

Thierry Braillard : "C'est un des 10 stades qui va accueillir l'Euro. La France s'est mise au niveau. Ce soir on a profité du spectacle sport...

Yann Cucherat (adjoint aux sports de la ville de Lyon) : "C'est juste magnifique. On est comblés ce soir. C'est un stade d'exception, un des plus beaux du monde. C'est un bel élan pour la dynamique sportive locale".'

Bruno Genesio


Dommage le début de seconde période et la blessure de Max Gonalons. Globalement, on a fait un bon match et on a gagné. On a bien débuté avec un pressing assez haut. On aurait mérité de concrétiser un peu plus notre domination. Je suis très satisfait de l'état d'esprit des joueurs. Ce n'était pas évident ce soir

Rachid Ghezzal : "Je suis né à Décines et j'habite à côté. C'est une grande émotion. Le stade est impressionnant. On avait à coeur de l'inaugurer avec une victoire. Mon but? Il y a de l'émotion. Je dédie mon but à la famille".

Camus (ESTAC) : "On n'a pas tenu. C'est un score lourd... "

Corentin Tolisso : "C'était particulier. On a fait une très bonne période et le but de Troyes nous a réveillés. On savait que l'on pouvait reprendre l'avantage"

Clément Grenier : "C'était très particulier. On a fait le job sans que tout soit parfait. On a souvent du mal en début de seconde période. On s'est mis en danger... Après, on a vu que l'on était capable de repasser dans le positif. Le stade? Il fait du bruit... on commence déjà à l'aimer"

Mapou Yanga-Mbiwa : "On savait que c'était spécial ce soir. On devait gagner avec la manière et on l'a fait. On avait tous à coeur de réussir. Ce stade, franchement, c'est du lourd. Et cela bouge pour l'ambiance".

Christian Bassila : "Cela se passe comme dans un rêve. Il y avait une ambiance extraordinaire. Le président a mis à la disposition des joueurs un superbe outil. e premier buteur en la personne d'Alex Lacazette? C'est idéal... c'est presque normal... c'est un symbole... Il revenait de blessure. Il a été bien. Il a pensé au collectif et a préféré sortir quand il n'a eu plus rien dans le moteur. Il est monté en puissance dans cette rencontre. Quand les espaces se sont libérées, il s'est procuré des occasions au-delà de son but.

Jo Ferri : "Beaucoup d'émotion. On avait à coeur de prendre trois points. Cette soirée est parfaite. Les supporters sont proches de nous. Cela nous pousse... "

Anthony Lopes : "On a eu de très bonnes séquences avec quelques trous notamment en seconde période. On prend un but... On retient le positif. La mi-temps nous a peut-être un peu coupé les jambes. Gardons le positif. On sera prêt pour le derby. L'ambiance? Elle est formidable. Je tiens à respecter tout le stade pour l'accueil lors de l'échauffement".

Sidney Govou :

Il est exceptionnel ce stade; c'est un outil top pour un joueur de foot... On a l'impression que les supporters ont déjà pris leurs marques. j'ai adoré cette soirée. J'ai pris énormément de plaisir à venir ici. C'est un lieu qui va vivre au-delà du foot

Alexandra Sublet : "Une magnifique soirée. Je suis l'OL, un des plus grands clubs européens. Je suis fier pour mon équipe. Je suis heureuse d'être dans un stade qui nous appartient".

Sonny Anderson : "C'est une belle fête dans une enceinte magnifique. On espére que cette victoire va amener d'autres victoires. Il faut que les adversaires aient peur en venant ici".

Thierry Frémaux : "Cela m'a ému. J'étais comme un enfant. Ce stade est un écrin dans lequel on se sent bien. C'est rassurant de voir aussi la présence des anciens. J'ai vu les yeux mouillés de Jean-Michel Aulas. C'est beau pour lui comme pour Jérôme Seydoux, Gilbert Giorgi... C'est un aboutissement. Ce soir on voit la notion de partage que véhicule le sport, les spectacles. Ce stade donne envie de montrer l'été des films. Dans ce stade on sent les tribunes très proches. Il y a quelque chose de fraternel. On pourrait imaginer que tous les grands groupe de Rock viennent ici..."

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte