Masculins / GFCA - OL

Vraiment pas les ingrédients nécessaires

Publié le 20 décembre 2015 à 19:00:00
Engagement, mouvement, justesse, fraicheur… l’OL a manqué de beaucoup trop de choses pour espérer quoi que ce soit à Ajaccio. Les Lyonnais ont été défaits 2 à 1, malgré une réaction après le deuxième but adverse. La trêve arrive à point nommé.

Premier acte

Il y a beaucoup d’intensité en ce début de match, beaucoup de fautes aussi. Ducourtioux allume le premier pétard, renvoyé des deux poings par Lopes. Antho se sert cette fois-ci de ses pieds pour repousser miraculeusement la déviation de Tshibumbu. Et un nouvel avertissement avec un but sur corner refusé pour une faute sur Koné. Une entame très compliquée pour les Lyonnais…qui perdent Rafael sur blessure. Tolisso glisse sur le côté droit, Ferri entre en jeu. Ce dernier se met en évidence d’une frappe lointaine qui fuit de peu la cage de Mauri. Ce sont les locaux qui dominent l’entre jeu grâce à une plus grosse agressivité. Gonalons remonte le terrain et sert Cornet, qui tergiverse et voit sa frappe contrée par Bréchet. Plein axe, Larbi parvient à se mettre en position de frappe sans difficulté. L’Ajaccien, bien aidé par un rebond, trompe Lopes d’une frappe croisée (32’). Une nouvelle fois, le Gazélec déstabilise le bloc lyonnais en une passe. Heureusement, il y a l’exploit de son dernier rempart face à Tshibumbu, seul à trois mètres. La première période se termine sur une belle occasion ratée par Beauvue. La seule en 45 minutes de jeu.

Second acte

Les Lyonnais, déboussolés dans ce nouveau système, doivent mettre plus d’engagement, de mouvement s’ils ne veulent pas rentrer bredouille. Mais c’est bien le Gazélec qui confirme. Le centre dévissé de Tolisso vient mourir à quelques centimètres du poteau. Toujours pas de réaction à un peu moins d’une demie heure de la fin… Ghezzal remplace Bedimo. Sur un contre, Larbi profite de la glissade de Gonalons pour filer au but et doubler la mise (67’). Grenier réduit l’écart dans la foulée, grâce à une reprise de la tête sur un centre de Ghezzal (72’). Un but inespéré alors que les Lyonnais semblaient au bord de la rupture. Le Gazélec bétonne sa défense avec l’entrée de Filippi. Le but semble plus proche côté ajaccien que côté lyonnais. Boutaib fait un festival avant de trouver les gants de Lopes. Plus rien ne se passera

Résumé et enseignements

Les Lyonnais enchaînent un 6ème match de championnat sans succès et terminent (provisoirement) cette phase aller à la 9ème position à 5 points du podium. Face au Gazélec, ils n’ont été que trop rarement en mesure d’inquiéter des Ajacciens un ton au-dessus techniquement, physiquement et mentalement.

...

La feuille de match


Gazélec Ajaccio 2 – 1 Olympique Lyonnais (Mi-temps 1 – 0)
Stade Ange Casanova à Ajaccio.

Arbitre : A.Delerue.

Compo Gazélec : Maury – Coeff (puis Djokovic 73’), Mangane, Brechet, Sylla - Ducourtioux, LeMoigne, Larbi, Youga (puis Filippi 77’) – Zoua (puis Boutaib 69’), Tshibumbu. Entr. : T. Laurey.

Compo OL : Lopes – Rafael (puis Ferri 14’), Mapou, Gonalons (cap.), Koné, Bedimo (puis Ghezzal 66’) - Tolisso, Grenier, Malbranque (puis Darder 70’) - Cornet, Beauvue. Entr. : H. Fournier.

Avertissements : pour Ajaccio, Mangane (21’), Tshibumbu (83’), Boutaib (90’). Pour l’OL, Grenier (82’).

Buts : pour Ajaccio, Larbi (32’, 67’). Pour l’OL, Grenier (72’).

 

...

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte