Masculins / OL - MHSC

Se relever

Publié le 27 novembre 2015 à 07:03:00
Après la désastreuse soirée européenne de mardi soir, retour au championnat dans des conditions particulières… l’occasion de montrer ses vertus face à une équipe héraultaise en progrès…

Ejecté de la scène européenne avec le pire des scénarii, déjà sonné à Nice, l’OL a pris un coup de massue contre l’AAK Gent. Un KO retentissant. Le terrain de foot n’étant pas un ring, l’espace-temps peut permettre un rétablissement plus rapide. Souhaitons que les gros bleus à l’âme se soient estompés, rangés dans une case « pertes », ressortis de façon plus ou moins prononcée en fonction du déroulement de la saison. Une chose est sûre : le Grand Stade attendra malheureusement son baptême européen… jusqu’aux finales de rugby !

Retour au championnat après une autre déconvenue, celle enregistrée à Nice où l’OL a sombré au fil des minutes. Le septuple champion de France est attendu comme très souvent cette saison. Attendu pour mieux s’exprimer dans la continuité du jeu et des résultats. Attendu pour une réaction digne de ses ambitions. La vexation de ces derniers jours peut suffire à s’élever, se relever en trois jours avec la présence des uns, l’absence des autres.

Une rencontre dans des conditions très particulières puisque les virages de Gerland seront en grande partie vide en raison des sanctions qui ont frappé le club après le Derby. L’OL amputé d’une partie de ses supporters. « Il faut aussi gagner pour eux… ». Anthony Lopes connait l’importance de ce soutien et envoie un message à ses partenaires.

Des conditions pas vraiment idéales sans parler de l’adversaire. Le MHSC a été relégable 10 fois sur 14 cette saison. Depuis 5 journées, il est invaincu, enchaîne les bons résultats. Sorti de la zone rouge, il a aussi récupéré dans son groupe le précieux Sanson de retour d’une longue absence (genou). Les jeunes se montrent. Les anciens (Hilton, Congré, Camara…) sont toujours là… comme « coach Courbis ». Le MHSC peut-il désormais viser plus haut ? A voir… Il se souviendra que la saison dernière l’OL lui avait fait de très grosses misères avec un 10 à 2 sur les deux rencontres ! De quoi se méfier même si l’époque a changé. De quoi avoir envie d’effacer une si lourde ardoise.

L’infirmerie lyonnaise est loin d’être vide (Jallet, Fekir, Fofana, Kalulu,Umtiti). Grenier sera dans le groupe. Le capitaine Gonalons sera là après avoir regardé Gent de la tribune en raison de sa suspension. Restera à Hubert Fournier de faire des choix. Il en avait déjà fait mardi soir. Un retour au 4-4-2 ? Le maintien d’un 4-3-3 ? Quels défenseurs en charnière centrale ? Qui dans le secteur offensif ? Ces questions ne sont pas liées qu’à l’enchaînement des matches. Elles sonnent aussi comme des interrogations pour trouver le bon remède aux maux du moment.

Le championnat laisse plus de temps. Il n’a pas la dimension couperet de la phase de poule de LDC qui condamne rapidement les faux-pas. Mais, il faut apprécier, sans en abuser, cette latitude. Alors tant pis si le MHSC est en pleine bourre, si Gerland sera moins supportant que d’habitude, si la douleur européenne est encore présente et s’il manque toujours des éléments prépondérants. C’est l’heure de montrer quelques vertus pour réagir, se relever.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte