Masculins / OL - KAA Gent

Et pourquoi pas…

Publié le 24 novembre 2015 à 17:00:00
Dans une situation très inconfortable mais pas désespérée, le septuple champion de France peut croire encore à une qualification aux 1/8 de finale. Cela passe impérativement par une victoire face à une surprenante équipe de La Gantoise qui, comme l’OL, peut espérer, le meilleur…ou le pire

Qui aurait imaginé un tel scénario après le tirage au sort des poules ? L’OL avec un seul point après quatre matches, cela semblait en effet inimaginable tout autant que les 4 unités du KAA Gent. Mal entrés dans la compétition, les coéquipiers de Maxime Gonalons n’ont pas pu ou pas su renverser la tendance. Manque d’expérience, de réussite ? Les premiers constats sont avancés. Ils seront amplifiés, édulcorés ou balayés après le rendez-vous du 9 décembre à Valence. Pour l’heure et en sachant qu’une victoire du Valence CF au Zénith réglerait le problème même en cas de succès face à La Gantoise, l’OL va jouer gros, très gros, plus gros que cette formation belge. Pour accéder éventuellement aux 1/8èmes de finale de LDC, l’OL doit gagner mardi soir avant de s’imposer en Espagne (si le club espagnol n’a pas gagné en Russie). Un nul 0 à 0 ou 1 à 1 lui laisserait l’espoir d’un ticket de consolation avec la Ligue  Europa, mais tout autre résultat partagé avec les partenaires de Depoitre enverrait les Lyonnais devant leur télé en février prochain !

Pour La Gantoise, il n’y a pas d’impératif aussi marqué. Vainqueur à Gerland, elle éliminerait l’OL de tout ticket européen, et pourrait sérieusement se replacer, en fonction du résultat du Valence CF au Zénith dans la course aux 1/8èmes. Un match nul pourrait encore lui ouvrir toutes les portes et une défaite ne serait pas forcément rédhibitoire.  La Gantoise  surprenante par son jeu collectif, ses individualités et ses résultats. Ce petit poucet avait des arguments mal entrevus dans le sillage de Sels, Kums, Depoitre… Une équipe qui vient d’en passer 5 en championnat à Westerloo...

Un regard sur l’autre rencontre. Le Zénith est qualifié mais pas encore assuré de terminer premier, ce que lui procurerait un petit point. Le Valence CF est dans l’incertitude   tout en ayant son destin en main. Alors quelle sera la tendance de ce match ?

Pour l’OL, c’est clair : pas de calcul pour commencer ces 90 minutes. D’autres équipes par le passé ont réussi des renversements de situations jugées quasi perdues. Il faut y croire et faire le nécessaire même sans le capitaine Maxime Gonalons, suspendu, Christophe Jallet, blessé... Sam Umtiti est toujours indisponible. Et en plus ce sera le clap de fin européen à Gerland. On n’imagine pas une défaite pour cette dernière sortie. On n’imagine pas que la série si poussive se poursuive. Il y a eu de belles choses de faites par séquences face au Valence CF et au Zénith. Il a malheureusement manqué de la rigueur et du réalisme pour obtenir d’autres résultats. Que cela serve de leçon.

Malgré la grosse déception engendrée par la défaite et le comportement d’ensemble à Nice, plus le début du match va se rapprocher et plus l’espoir va grandir. Le Valence CF a laissé cette possibilité en s’inclinant en Belgique. Et ce serait formidable que ce dernier match européen à Gerland porte l’OL vers une finale à Valence le 9 décembre. Finalement, finalement… et pourquoi pas ?

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte