Masculins / OL - La Gantoise

« Etre à la hauteur de l’histoire européenne de Gerland »

Publié le 23 novembre 2015 à 17:22:00
Hubert Fournier a répondu aux questions des journalistes à un peu plus de 24 heures de la réception de la Gantoise.

Point santé

« On a des défections importantes, notamment sur le plan défensif. Il y a la blessure de Jallet. Il a une fracture d’une côte flottante. Umtiti ne sera pas disponible non plus. Il a encore des douleurs à son genou ».

Les chances de qualification

« Il ne faut pas dire qu’on n’a aucune chance. Dans une année normale, on aurait déjà été éliminés. Mais visiblement, ce n’est pas une année normale. On est encore en vie. On n’a pas notre destin entre les mains. Il faut faire un sans-faute. Il faut être à la hauteur de ce rendez-vous. On va s’occuper de notre match. Une victoire du Zénith nous permettrait d’avoir encore une possibilité pour les 8èmes. On va d’abord s’occuper de nous et c’est déjà beaucoup ».

La Gantoise

« On craint cette équipe dans sa globalité parce qu’elle nous avait mis en difficulté par moment au match aller. Il y a des individualités à surveiller. C’est surtout le collectif à mettre en valeur ».

Le match aller perdu à Gand

« Il n’y a pas de revanche. C’est à cause de nous si on n’a pas réussi à gagner. On avait toutes les clés pour le faire. On a une grande part de responsabilité. La première rencontre est très importante pour la suite de la compétition. On était ensuite obligés de gagner contre Valence et on n’a pas super bien négocié ce match. Une victoire contre la Gantoise nous aurait donné de la sérénité ».

Les ingrédients nécessaires

« Il faut essayer de réaliser la même performance que dans le derby. Il faut mettre de l’engagement et de la folie. Il faut être organisé et discipliné. On a gagné donc ce n’est pas un secret. A Nice, on a eu des déficits dans ces domaines et le résultat a été tout autre. Il faudra les mêmes vertus que contre Saint-Etienne ».

L’état d’esprit après la défaite à Nice

« Il y a une volonté de rachat. Ça nous a remis devant nos difficultés. Il faut de la concentration et de l’engagement pour pouvoir enchaîner des résultats. Ces ingrédients nous ont fait défaut vendredi soir à Nice ».

La forme de Lacazette et Yanga-Mbiwa

« Alex a bien débuté à Nice, à l’image de l’équipe. Il faut qu’il ait autour de lui un collectif. Il n’a pas su répondre au défi physique de l’équipe niçoise mais à l’image de l’équipe. Ni plus, ni moins… Mapou doit afficher des performances supérieures. Son acclimatation n’a pas été facile. J’ai confiance dans le fait qu’il retrouve de la sérénité, qu’il fasse preuve de caractère dans une situation difficile pour lui. On  est là pour le soutenir. Il faut l’encourager ».

La défense centrale

« C’est un vrai casse-tête. Il y a un défi à chaque match pour recomposer à chaque fois et retrouver des automatismes. Une équipe se base sur ces fondations. Quand on n’est pas performants dans ce secteur, c’est compliqué de faire des résultats. Il faudra innover encore demain. On est tout le temps contraints de modifier ».

Le dernier match européen à Gerland

« Ce n’est pas anodin ce dernier match puisqu’il y a eu de beaux matchs ici. Il y a eu des grands rendez-vous ici. J’espère qu’on sera à la hauteur de l’histoire européenne de Gerland… C’est malheureux l’absence des supporters adverses. La Gantoise a un superbe public. On aurait aimé les accueillir. C’est malheureux pour le football mais les événements ont fait que. ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte