Féminines / Atlético de Madrid - OL

Poursuivre l'aventure

Publié le 11 novembre 2015 à 09:48:00
L'OL féminin défie l'Atlético de Madrid sur son terrain, ce mercredi (20h00), en 1/8 de finale aller de la Ligue des Champions.

Après s'être facilement débarrassées des Polonaises du Medyk Konin lors de leur entrée en lice (6-0, 3-0), les Lyonnaises affrontent l'Atletico Madrid, en 1/8 de finale de la Ligue des Champions. Un stade de la compétition que l'OL féminin n'a plus dépassé depuis la saison 2012 – 2013.

Contrairement à ses deux derniers bourreaux Potsdam et le PSG, l'Atlético ne vise pas encore la victoire finale. Fondée à la fin des années 80 puis intégrée progressivement à l'Atlético de Madrid entre 2001 et 2003, l'équipe féminine du club est en constante progression. Un effectif composé de joueuses arrivées majoritairement lors des trois dernières saisons, qui a décroché sa première participation à la Coupe d'Europe en terminant 2ème de la dernière Liga. Après 8 journées de championnat, les « Feminas » de l'Atlético sont même premières grâce à une meilleure différence de but que l'Athletic Club, et deux points d'avance sur le Barça, champion en titre.

Une équipe qui aime avoir la possession du ballon, qui s'appuie sur sa plaque tournante Sivia Meseguer, et sa technicienne Sonia Bermudez, ancienne joueuse du Barça et co-meilleure buteuse de l'équipe avec 6 réalisations au compteur. Mais pour affronter l'OL, l'Atlético sera privé de sa capitaine Amanda Sampedro (suspendue) et de son attaquante Priscila Borja (entorse du genou). Deux habituelles titulaires sans qui l'équipe entraînée par Miguel Angel Sopuerta manquera un peu plus de cette vivacité qui peut lui faire défaut. Qualifiées de justesse face aux Russes de Zorky en 1/16 de finale (0-2, 3-0), les Espagnoles pourraient payer leur déficit physique face aux Lyonnaises.

L'OL féminin voudra de son côté faire le maximum pour assurer sa qualification avant le match retour à Gerland mercredi prochain (18h00). Et malgré la blessure de Wendie Renard, Gérard Prêcheur a retrouvé de la profondeur de banc depuis quelques semaines grâce aux retours de blessure de Bremer, Henry, Lavogez, et Thomis. Dans le stade Cerro del Espino où près de 3 000 spectateurs sont attendus, les Lyonnaises devront se mettre au niveau de l'Europe face à une équipe de l'Atlético qui jouera « le match le plus important de son histoire » selon le quotidien madrilène « As ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte