Masculins / OL - AS Monaco

La conference d’Hubert Fournier

Publié le 15 décembre 2014 à 14:01:00
Après la venue du Stade Malherbe, place à Monaco et la Coupe de la Ligue… L’entraineur lyonnais a évidemment abordé la venue de l’équipe monégasque…

 

Hubert est-ce-que cela a été un bon week-end pour l’OL ?

« On l’avait bien préparé… et il s’est bien passé. C’est intéressant pour le classement. Il y a quelques temps, on n’aurait pas pu l’espérer. Après, c’est juste une position à la 18ème journée. Est-ce-que l’on pense au titre de champion d’automne ? Ce n’est pas dans un coin de notre tête. La seule chose que l’on a : se qualifier en coupe de la Ligue et faire un bon match à Bordeaux dimanche ».

Pensez-vous toujours que le PSG sera champion ?

« Sur le papier, oui. Après, il ne peut pas se permettre de reproduire des prestations comme celle face à Guingamp. Cette saison, l’opposition est peut-être plus forte, mais c’est surtout les prestations du PSG qui amènent cette situation. C’est bien pour la L1. Cela met du piment au championnat. Chelsea en CDL ? J’espère qu’il aura l’orgueil par rapport à la saison dernière et par rapport aux déclarations de Mourinho. J’espère qu’il se conduira en grande équipe… ».

Que pensez-vous de l’équipe monégasque ?

« Elle a progressé, gagné en confiance comme nous. Cela devrait donner lieu à un match ouvert, intéressant. Le fait que l’on ait joué vendredi soir et Monaco dimanche soir peut compter. L’ASM s’appuie sur son bloc défensif et cela lui réussit depuis quelques temps. Si Jérémy Toulalan joue en défense centrale cela change leur dispositif. Jérémy est un élément capital dans ce groupe. Le rôle de Maxime Gonalons à l’OL se rapproche effectivement de celui de Jérémy à Monaco ».

Allez-vous apporter des changements à votre groupe ?

« On veut donner de la fraicheur à l’équipe après une accumulation de matches. Il faut trouver le bon dosage sans couper la dynamique de l’équipe. Je vais faire tourner de façon mesurée. Est-ce-que Alex (Lacazette) peut souffler ? Cela peut être une éventualité. Il a beaucoup donné. Après, il est jeune, il a toujours envie d’être sur le terrain. Est-ce difficile de le sortir ? Il n’a pas d’état d’âme par rapport  à cela. On s’enlève un pion important quand on le fait. Anthony Lopes jouera. On verra pour la Coupe de France. Des retours ? On ne l’a pas encore défini… On verra après l’entrainement de mardi ».

Comment abordez-vous cette compétition ?

« C’est un objectif en sachant que l’objectif de la saison, c’est d’être européen. C’est donc un moyen d’y arriver même si on souhaite aussi le faire par le biais du championnat. Il n’y a pas de hiérarchie entre les deux coupes nationales. On se doit d’être présent dans les deux coupes, cela offre notamment du temps de jeu à l’ensemble du groupe ».

Avez-vous parlé à Nabil Fékir après vos déclarations ?

« Oui, j’ai discuté avec lui. Je comprends que la période qu’il vit le bouleverse. Cela fait partie de son apprentissage. Il faut qu’il se méfie de l’environnement autour de lui qui pourrait le déstabiliser. Il est dans notre rôle de le prévenir, de le protéger afin qu’il ne tombe pas dans l’individualisme, l’euphorie. Il doit être vigilant. Cela a été vite pour lui… Il est humain, jeune. Il pourrait tomber dans le piège… Nabil a été très réceptif à la discussion ».

Un mot sur Corentin Tolisso ?

« Il a une progression constante. Il a eu un couac retentissant face à St-Etienne. Il faut en passer par là. Cela fait partie de son apprentissage. Il gère bien sa progression ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte