Masculins / Evian TG - OL

«Une victoire bénéfique pour nous»

Publié le 05 décembre 2014 à 12:21:00
Christophe Jallet s’est présenté en point presse, quelques petites heures après le succès précieux sur le plan comptable mais aussi mental contre Reims…et à 48 heures d’un nouveau déplacement périlleux du côté d’Evian.

AS Saint-Etienne - OL1440 minutes jouées en championnat sur 1440 possibles, 360 minutes jouées en Coupe d’Europe sur 360 possibles…des statistiques de taulier pour un joueur qui n’est pourtant arrivé que fin juillet. Christophe Jallet a tout de suite su s’imposer comme un cadre sur le terrain et en dehors, et se rendre indispensable à un jeune effectif. « J’ai fait le bon choix. J’ai retrouvé du temps de jeu, un club ambitieux. Je m’éclate, j’ai retrouvé aussi l’équipe de France. Tout s’est enclenché dans le bon sens pour moi. Je suis heureux de retrouver chaque matin mes coéquipiers, c’est le principal. » Un bilan personnel qui s’inscrit dans les bonnes performances et l’ambiance de tout un groupe. « Je suis satisfait. C’est un début de saison très intéressant. Avec l’équipe, tout se passe très bien. On prend du plaisir au quotidien. J’espère que le bilan sera encore plus positif à la 19ème journée… » Les Lyonnais s’en sont en tout cas donnés les moyens face à Reims.

OGC Nice - OLLa victoire au forceps obtenue dans les derniers instants a fait du bien dans aux têtes lyonnaises. « Tout n’était pas parfait, mais la victoire redonne le sourire. Lorsqu’on réussit à gagner, on ne peut être que satisfait. De plus, c’est la première fois qu’on fait la différence en fin de match. C’est bénéfique pour nous. On montre qu’on est présents ». Christophe Jallet n’en oublie pas pour autant les difficultés dans le jeu. Le derby perdu était peut-être encore dans les esprits. « On a eu du mal à enchaîner. Les fantômes du match de dimanche étaient encore présents. On avait les pieds qui brûlaient. Inconsciemment, on avait peut-être encore le derby dans la tête. » Une question aussi de système de jeu et d’animation face à une défense à 5, une fois de plus. « On a plus de mal à développer notre jeu lorsqu’on est en face d’une défense à 5. C’est plus compliqué car on a tout le temps quelqu’un sur nousOn est beaucoup moins libres sur les côtés mais ça permet de libérer de l’espace pour les autres joueurs dans l’axe. Le plus important est de gagner, même si on est moins décisifs sur les côtés. »


Impériaux à domicile, la chanson n’est pas la même à l’extérieur. Le latéral lyonnais pointe un petit problème d’état d’esprit au moment de voyager loin de Gerland. « On n’a peut-être pas la même détermination pour s’imposer à l’extérieur. On a plus de mal à aller au combat…On a la possession, notre système est en place. Mais on a plus de mal. C’est aussi une question de conscience personnelle…Si on veut continuer à jouer les premiers rôles, il faut prendre des points à l’extérieur… » Le plus tôt serait le mieux. Et le plus tôt c’est ce déplacement dès dimanche en début d’après-midi du côté d’Evian. « C’est toujours spécial. L’horaire, la température, le terrain…il faudra être bien cramponné. J’ai toujours eu des matchs compliqués là-bas…Evian montre de très belles valeurs ». A l’image d’un Wass au four, au moulin et au coup-franc. « Il y a un homme en forme qui dégaine de loin, de près. Il est sur une grosse série de coup-francs marqués. Ce sera important de ne pas faire de faute. C’est un très bon joueur dans le jeu aussi. Il n’est pas le seul, même s’il est le plus décisif. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte