Masculins / ASSE - OL

Un week-end en Ligue 1

Publié le 01 décembre 2014 à 10:56:00
15ème épisode. Toutes les équipes du wagon de tête ont remporté leur duel, excepté Lyon et Nantes qui perdent de précieuses longueurs. A l’autre bout du train, Evian et Lens se sont donnés un peu d’air.

Encore une fois Paris’a pas convaincu, encore une fois Paris a gagné. Malgré une prestation en demi-teinte, le PSG a enchaîné contre Nice (1-0) un neuvième succès de rang, toutes compétitions confondues. Même la meilleure défense de L1 ne lui résiste pas. L’OM s’est imposé 2 à 0 face au quatrième nantais dans un Vélodrome où il reste sur sept succès de rang. Les Marseillais conservent leur point d’avance sur Paris.

Le duel des profondeurs du classement avait l’accent danois. Les Haut-savoyards Wass et Nielsen ont martyrisé leur compatriote danois et gardien guingampais Lossl. Une victoire 2 à 0 qui permet à Evian de sortir de la zone rouge et qui maintient Guingamp la tête sous l’eau.

Lille coule doucement mais surement. Les Dogues se sont inclinés 1 à 0 sur la pelouse de Bordeaux, toujours invaincu à domicile, lors d’un dixième match sans succès toutes compétitions confondues. Conséquence, les Lillois sont désormais 14èmes, avec seulement deux points de la zone de relégation. C’est l’OL qui fait la mauvaise opération après avoir été défait 3 à 0 sur une terre stéphanoise qui leur réussissait très bien depuis 20 ans. Bordeaux, Saint-Etienne et Rennes se sont rapprochés, l’OM et le PSG éloignés.

Montpellier ramène enfin quelque chose de ses voyages. Les Montpelliérains ne sont pas rentrés bredouille pour la première fois depuis près de deux mois. Ils ont pris un point du côté de Caen (1-1). Les Sang et Or ne sont plus la lanterne rouge. Grâce à leur succès 2 à 0 contre Metz, les Lensois ont aussi mis fin à une série trois défaites consécutives.

Rennes continue sa folle remontée au classement. Les Rennais, grâce à une nouvelle victoire 2 à 0 contre Monaco, ont gagné dix places en deux mois. Ils sont désormais 5èmes. Reims a remporté face à Bastia (2-1) son quatrième match de rang sur ses terres grâce à son super joker Moukandjo. A Toulouse, Lorient, pourtant mené au score, n’aura eu besoin que de cinq minutes pour inscrire les trois buts victorieux (3-2).

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte