Masculins / OL - EAG

La conférence de presse d’Hubert Fournier

Publié le 07 novembre 2014 à 12:23:00
L’entraineur lyonnais est passé par la salle de presse… Il fut évidemment question de la venue de l’EAG, de l’état d’esprit de son équipe… du podium…

Que pensez-vous de cette équipe de l’EAG ?
« J’ai regardé le match de coupe d’Europe comme un entraineur qui va affronter une équipe trois jours après. L’équipe qui a été à hauteur de l’événement. Une équipe qui vient de gagner ces deux derniers matches. Une équipe qui est dans une bonne dynamique et sera difficile à manoeuvrer. On se méfie. C’est forcément un match piège, même si certains éléments seront diminués en raison des efforts fournis jeudi soir. Un avantage pour l’OL ? C’est sans doute un avantage si on y est met suffisamment d’intensité et tous les ingrédients … pour la faire lâcher »

La journée peut être profitable à l’OL ?
« Ce sera un bon week-end surtout si on gagne. Après, on verra car cela ne dépend pas de nous. Je ne regarde ni le classement ni la moyenne de points. On prépare le match. Le reste est anecdotique »

Est-ce-que l’état d’esprit est un des points forts de votre groupe ?
‘Oui, c’est un point fort. On y tire nos résultats et on doit le maintenir. Il y a de l’implication de l’ensemble du vestiaire y compris chez ceux qui ont moins de temps jeu. Ils sont acteurs avec application. Il y a une confiance retrouvée avec un état d’esprit conquérant pendant les rencontres comme on l’a vu à Nice. Des risques ? Prendre des matches supposés plus faciles avec un peu de suffisance. Ce pourrait nous pendre au nez. Il faut faire preuve de vigilance et avoir de l’exigence au quotidien ».

Le podium à la trêve est-il un objectif ?
« On aspire à y être, mais il ne faut pas croire que les matches supposés faciles, le seront. En novembre, on a un calendrier difficile avec des déplacements à Bastia, à St-Etienne… Un mois de novembre compliqué. Puis en décembre, on jouera tous les trois jours… Mieux que le podium comme ambition ? Il ne manque pas grand-chose et aussi beaucoup. Il faut déjà de la continuité notamment au niveau de la prestation des cadres et continuer collectivement avec cette volonté d’exigence ».

Est-ce-que vous pensiez qu’Alex Lacazette serait rappelé ?
« Cela me semblait être une évidence ce retour. Après, c’est le choix du sélectionneur qui l’a vu à Nice. J’espère que cela va lui donner des encouragements pour continuer à faire ce qu’il fait »

Que vous inspire la blessure de Yoann Gourcuff ?
« C’est un contre temps fâcheux pour lui et pour nous. Après sa blessure n’a pas la même gravité que la précédente. Le délai pour qu’il rejoue ? C’est encore trop tôt pour en parler. Frustant ? Oui comme toutes blessures… mais cela donne de l’oxygène au groupe et permet à certains de s’exprimer. Forcément que Yoann est attristé par cette nouvelle blessure. Et c’est plus difficile pour lui que pour nous… Je ne suis pas dans une posture  fataliste à son sujet. L’enchainement des matches a pu jouer. On travaille avec lui sur l’aspect moral… »

N’est-ce pas plus difficile de constituer votre équipe avec la qualité de votre banc ?
« C’est un bon casse-tête. Cela veut dire que l’on a plein de solutions à disposition. Pour aller loin, on a besoin de toutes nos forces vives »

Allez-vous être dans la continuité face à l’EAG ?
« Je ne suis pas dans une situation à faire plaisir… On verra en fonction de l’adversaire… Il faut que tout le monde soit opérationnel pour continuer d’avancer. Des rotations ? On verra… Cela peut être envisageable au niveau de l’attaque. L’entrée de Momo Yattara à Nice a été positive… On a des possibilités sans que le niveau de l’équipe soit impacté ».

La CAN maintenue ?
« Je ne suis pas déçu par cette décision. Je ne pensais pas que cela bougerait. Et l’OL ne peut pas et n’empêchera les joueurs sélectionnés d’y aller ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte