Féminines / Coupe du Monde Fémine

Abily : "je fais confiance à la FIFA pour que les conditions soient optimales"

Publié le 03 novembre 2014 à 19:38:00

Camille, quelle est ta position sur ces terrains synthétiques retenus pour le Mondial au Canada ?

A titre personnel, je redoute toujours la répétition des matches sur des terrains synthétiques qui, par exemple, sollicitent beaucoup les articulations, en particulier pour des joueuses comme moi qui ont 15 ans de carrière derrière elles. Je trouvais donc dommage qu’une Coupe du Monde ne se dispute pas sur des terrains en herbe naturelle mais je ne suis pas pour autant contre les synthétiques. Mon seul but était de protéger l’intérêt des joueuses et du spectacle.

Tu n’as donc pas subi de pression contrairement à ce qui peut être rapporté ?

Non, c’est une décision personnelle. Au départ, j’étais déçue parce que je me rappelais la Coupe du Monde disputée en Allemagne en 2011, avec des superbes pelouses naturelles. Mais j’ai joué 2 saisons en Amérique du nord et je sais qu’il est compliqué d’avoir des terrains en herbe naturelle avec les conditions climatiques du Canada. Je fais donc confiance à la FIFA pour que les conditions soient optimales pour cette compétition, avec des synthétiques de dernière génération.

Cette Coupe du monde s’annonce tout de même comme un grand événement ?

Oui forcément. Je n’y pense pas encore car je suis à fond avec l’OL. Nous avons des objectifs élevés avec le club et j’ai hâte de retrouver la compétition avec mes coéquipières. Concernant cette Coupe du Monde, on a une belle génération en France et on a cœur de remporter une compétition majeure après la frustration de l’Euro et des JO où l’on aurait pu mieux faire.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte