Masculins / OL - OM

A se lécher les babines…

Publié le 25 octobre 2014 à 20:00:00
Un choc entre deux équipes invaincues depuis belle lurette au jeu plaisant tourné vers l’offensive… Les Phocéens en quête d’un grand écart… les Lyonnais à la recherche d’un rapproché et d’une place sur le podium…

Elles enfilent des buts à la  pelle dans le sillage de « Dédé » Gignac et d’Alex Lacazette. Elles se projettent très vite vers l’avant en utilisant des systèmes différents adaptés à l’adversaire ou non… elles peuvent compter sur des artistes de l’organisation, de l’activité, de la percussion… en un mot des joueurs qui font la différence. Elles ont de l’impact physique où il faut, mouillent le maillot. De la jeunesse et de l’expérience. Il y a encore deux gardiens-chats en pleine bourre. Et sur le banc, un « fou génial » qui a tout changé et un entraîneur plus posé qui mène sa barque avec intelligence.

Cet OL – OM n’était pas prévu à ce niveau d’attente. Mais tout est allé très vite de part et d’autre sans oublier les ratés des autres gros bras (PSG, ASM…). L’OM a mis 180 minutes pour rectifier le tir et vogue désormais sur une autre planète avec ses huit succès de rang, son invincibilité à l’extérieur (4 victoires et 1 nul), la meilleure attaque (25), le meilleur buteur (10 buts pour Gignac), une défense du genre hermétique (8 buts encaissés). Certes, le club marseillais n’a affronté que 2 pensionnaires du Top 10, mais est-ce plus facile pour autant ? L’OM a déjà 7 points d’avance sur le PSG et Bordeaux et 8 sur l’OL.

Les Lyonnais ont causé des frayeurs au mois d’août. Petit à petit avec le retour des blessés, ils ont montré un autre visage et viennent d’enchainer 6 matches sans défaite avec 14 points pris sur 18 possibles, la deuxième attaque (20 buts), le deuxième buteur (8 buts pour Lacazette), une défense qui ne prend plus beaucoup de buts (9 au total)… L’OL qui s’est coltiné 6 équipes du Top 10 actuel dont le PSG au Parc.

A l’avance, il y a de quoi se lécher les babines. Le grand jeu pour le plus beau des festins dans l’assiette et en dehors. Préparez le smoking et le bleu de chauffe… Des surprises, des mélanges entre du sucré, du salé, de l’épicé… De l’inventif…  Du chaud, du froid…  Des rebondissements…  Du rêve à la réalité. Promesses de duels pour s’annihiler, se répondre… voire se neutraliser. On repense à ce fameux 5 à 5 inoubliable dans un « à toi à moi » de folie.

Bien sûr le plus important reste le tableau d’affichage et tous les acteurs le regarderont au coup de sifflet final avant de livrer leurs analyses. Un seul but peut valoir pour son auteur tous les bonheurs du monde ! L’OM va-t-il accroitre sa marge ? L’OL peut-il stopper la série marseillaise, poursuivre la sienne et revenir un peu plus près des Phocéens tout en prenant place sur le podium ? Tous les scénarii semblent possibles avant les trois coups. Les deux entraîneurs auront à priori leurs meilleurs éléments du moment à disposition. Il serait étonnant que l’heure soit aux changements… La confiance habite forcément les deux camps.

Tous les regards seront donc braqués sur le stade de Gerland où les deux olympiens voudront accroitre leur crédibilité, afficher leurs ambitions. 90 minutes palpitantes et des poussières d’étoiles, on l’espère,  pour ce 103ème rendez-vous entre les deux maisons olympiques.  Après Monaco, le LOSC, le coup serait parfait si l’OM connaissait le même sort…

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte