Academy / Académie internationale

Les news de l'Académie internationale

Publié le 22 octobre 2014 à 11:26:00
Episode 4. Christopher Martins Pereira n’a que 17 ans. Le joueur lyonnais vit pourtant depuis le début de la saison ses premières trêves internationales avec la sélection A du Luxembourg. Il raconte ce baptême du feu précoce.

20h40, le dimanche 12 octobre 2014. L’hymne luxembourgeois résonne dans l’enceinte du Stade Josy Barthel qui reçoit l’équipe d’Espagne, Championne du monde en 2010. Silva, Iniesta, Busquets, Costa…puis la caméra braque son objectif sur un joueur de tout juste 17 ans, un inconnu en France, l’espoir du ballon rond de toute une nation aux Luxembourg. Christopher Martins Pereira, trois sélections en A, savoure ce qui lui arrive. « Cette trêve internationale s’est très bien passée pour moi…C’est un grand plaisir de jouer contre les anciens Champions du monde. Je prends beaucoup d’expérience dans ce genre de rencontres. J’essaie de faire du mieux possible pour servir au maximum l’équipe ». Titulaire, le joueur lyonnais ne peut éviter la défaite des siens, 4 à 0.

Ambitieux, il pense que son équipe aurait pu tout de même faire mieux. Forcément impressionné par les joueurs de classe mondiale à qui il a dû se frotter, Christopher n’idolâtre cependant aucun d’entre eux. Il a quelque chose de tout autre en tête. « C’est un rêve qui se réalise, c’est sûr. Mais pour qu’il dure, il faut continuer à travailler. Je ne suis pas arrivé encore. Il y a du chemin. Je vais tout faire pour me rapprocher du niveau de ces grands joueurs ». Et la sélection est évidemment un excellent apprentissage.

Le Luxembourgeois de parents cap-verdiens s’était rétracté l’année dernière à répondre favorablement à sa première convocation en sélection A. Son choix était pourtant déjà acté, loin de tout ce qu’on avait pu entendre à son sujet à l’époque. Le milieu de terrain lyonnais voulait jouer pour le Luxembourg. « C’est une grande fierté de porter ce maillot. C’est toujours quelque chose de grand de jouer pour son pays. Je n’ai pas hésité entre le Luxembourg et le Cap Vert. La saison passée, je n’avais pas voulu y aller parce que je pensais que j’étais trop jeune. Je ne voulais pas me précipiter. J’ai préféré prendre mon temps. Cette saison, je me sentais prêt donc j’y suis allé ». C’est le 8 septembre dernier face à la Biélorussie, nul 1 à 1 en éliminatoires de l’Euro 2016, qu’il honore sa première sélection.

Il ne lui a pas fallu longtemps pour se faire une place sur le terrain. Mais aussi dans le vestiaire et dans la vie quotidienne avec le reste du groupe, forcément plus âgé. « J’ai été très bien accueilli par les autres joueurs lors de cette semaine internationale. Ils me connaissaient déjà un peu d’avant donc ça a été plus facile. Les joueurs ont été très disponibles pour moi. Je suis très bien intégré ». Il a pu notamment s’appuyer sur deux joueurs de la génération 95, avec qui il a joué en U19.  Christopher a vraiment un temps d’avance.

GROUPAMA et CLAIREFONTAINE partenaires officiels de l’Académie OL.
Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte