Masculins / OL - MHSC

Saisir l'occasion...

Publié le 18 octobre 2014 à 20:02:00
Retour au championnat après la trêve internationale… l’OL qui reste sur 5 matches sans défaite affronte une équipe héraultaise totalisant le même nombre de points au classement et possédant la meilleure défense du championnat…

Les partenaires de Maxime Gonalons ont fini le second volet de la saison le cœur léger et leur compteur points sérieusement enrichi. 11 points sur les 15 possibles avec 3 succès et 2 nuls. Soit une moyenne de 2,2 points pris par rencontre, un rythme  pour terminer sur le podium sans trop de soucis. Quel changement par rapport aux débuts de l’exercice ! Evidemment, le retour des uns ou des autres, l’émergence des Fékir, Njie… la  confirmation des plus expérimentés ne sont pas neutres dans cette spirale positive.

Le MHSC montre un tout autre visage que celui de la saison dernière, plombé notamment par une première partie de saison exécrable qui avait couté la place de l’entraineur Jean Fernandez (15 points en 16 journées). Les Héraultais, sous la houlette de Courbis, s’étaient ensuite tirés d’affaire de façon souffreteuse… Stambouli, Cabella, Niang sont partis… Barios, Lasne, Bérigaud… arrivés. Ce Montpellier est différent en termes de résultats, dans sa façon d’évoluer, de s’adapter… Et aussi plus solide en ayant encaissé seulement 5 buts (jamais plus de un but), soit la meilleure défense du championnat avec le LOSC. Reste à marquer plus ! Seulement 8 buts. Peu, a priori, pour tenir la belle cadence actuelle qui a amené le club de Louis Nicollin au même niveau que celui du président Jean-Michel Aulas. Un groupe sans noms ronflants mais boosté par les Mounier, Hilton, Sanson, Jourdren, El-Kaoutari… avec encore ce diable de Camara pour enquiller le but qu’il faut.

Reste à savoir quel sera l’impact de l’inversion de ce match sur les Héraultais et les Olympiens. Ces derniers vont enchaîner trois réceptions de rang : le LOSC, le MHSC… et l’OM. L’histoire montre qu’il est compliqué de faire un carton plein… Mais est-ce-que cet OL n’a pas des arguments pour faire mentir les statistiques ? Il semblerait que oui au regard de ses dernières prestations. Sauf pépins de dernières minutes et malgré l’occupation des différents internationaux, Hubert Fournier aura des choix à faire dans toutes les lignes en sachant qu’à l’occasion de ce troisième volet de l’exercice, le septuple champion de France va jouer quatre rencontres à raison d’une par semaine. Soit une absence de surmenage que n’auront pas d’autres écuries. La possibilité de récupérer, de bien se préparer.

Garder le rythme, donc. Pour envisager encore plus de confiance, un peu plus de hauteur au classement…  Pas question cependant de tirer « ouvertement » des plans sur la comète. Bien prendre les matches les uns après les autres en redémarrant, déjà, sur le bon pied sans penser par exemple à la venue des terribles phocéens.  Mais, avouons que ce volet entre deux trêves internationales pourrait rapporter gros.

TOUTES LES INFORMATIONS SUR OL-MHSCLE CALENDRIERLE CLASSEMENT

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte