Masculins / OL - MHSC

« Jouer notre jeu »

Publié le 17 octobre 2014 à 11:05:00
Jordan Ferri est passé au point presse avant l’entrainement… Il fut question de la venue de Montpellier… de l’équipe de France Espoirs… des ambitions lyonnaises…

Que pensez-vous de l’inversion du match face au MHSC ?
« Les circonstances en ont voulu ainsi. Au regard de notre dynamique à Gerland, je pense que c’est un avantage pour nous. A Gerland, on a pris confiance. Disputer trois matches de suite sur notre pelouse ? On verra, mais on sait qu’à domicile on ne doit pas laisser trop de points. Deux matches compliqués nous attendent. Le but, c’est de gagner pour recoller au haut de tableau ».

Quelles sont désormais les ambitions olympiennes ?
« Le club a toujours été ambitieux. A nous de tout faire pour atteindre les objectifs. La L1 semble effectivement plus ouverte cette saison. Le PSG et l’ASM sont moins en forme et c’est possible faire des résultats contre toutes les équipes. Le championnat est plus attractif. L’OL a le groupe et les ressources pour aller chercher les meilleures places possibles. On a un groupe très compétitif. Il y a moins de matches à disputer, la concurrence est plus présente. Cela fait partie de notre métier et met de la dynamique aux entrainements».

Est-ce un avantage de ne pas disputer de coupe d’Europe ?
« Je ne sais pas. Il ne faut pas oublier ce que nous a apporté l’Europa Ligue la saison dernière. Maintenant sans elle, cela nous permet de bien travailler à l’entrainement pendant la semaine, de bien aborder nos matches ».

A Gerland, portés par notre public, on va jouer notre jeu en gardant le ballon, en allant de l’avant. On ne va avoir une attitude spécifique parce que l’on joue face au MHSC

La trêve ?
« On a travaillé comme on l’avait fait lors de la précédente. Elle nous avait fait du bien et je ne vois pas pourquoi cela changerait après cette dernière ».

Repensez-vous au match de la saison dernière saison à la Mosson ?
« J’y repense… Ce qui m‘est arrivé fait partie du métier et m’a servi de déclic notamment dans mon investissement. Le fait de jouer latéral n’était pas une excuse. Je n’ai pas été à la hauteur, pas fait le job, à la limite de la faute professionnelle ».

Qu’avez-vous pensé de l’élimination de l’équipe de France Espoirs ?
« J’avais été déçu de ne pas être dans le groupe. J’ai été déçu du résultat. J’espérais que mes coéquipiers feraient le boulot. Le retour a été compliqué. C’est dommage pour eux, dommage pour le foot français. On avait toutes les armes pour se qualifier. Surpris ? Oui, quelque part… Un manque d’humilité ? Je ne veux pas en parler. Je n’y étais pas. Chambrer ? Je ne sais pas qui a vraiment commencé… Les gars savent qu’ils sont passés à côté de quelque chose de grand. Désormais, l’équipe de France Espoirs, c’est terminé pour moi. Mon objectif numéro Un, c’est de faire remonter l’OL le plus haut possible ».

Que vous inspire ce match face à l’équipe héraultaise ?
« On  ne va changer notre style de jeu. Montpellier a une très bonne défense comme celle de Lille à qui on en a mis trois. A Gerland, portés par notre public, on va jouer notre jeu en gardant le ballon, en allant de l’avant. On ne va avoir une attitude spécifique parce que l’on joue face au MHSC. L’OL va mieux. Des joueurs expérimentés sont revenus comme Milan (Bisevac), Henri (Bédimo)… cela donne une assisse défensive ; Yo (Gourcuff) est aussi de retour et cela change notre jeu. Au complet, l’OL a un effectif très compétitif avec de l’expérience et des jeunes qui veulent se montrer. Et le groupe vit bien ».

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte