Club / OL

"Réussir un gros coup"

Publié le 19 septembre 2014 à 20:03:00
Jean-Michel Aulas était l'invité exceptionnel de Coline Benaboura pour la première émission "Week-End" de Culture Club sur OLTV.

L'occasion pour le président de l'Olympique Lyonnais de revenir sur le prochain match à Paris, la stratégie du club, le Financial Fair Play...

Le match PSG-OL...

" C'est la rencontre de deux conceptions totalement différentes. L'académie de l'OL est la deuxième d'Europe. A Paris, le choix a été fait de faire venir de l'extérieur un certain nombre de très grands joueurs. La logique veut que Paris gagne dimanche. Maintenant, j'espère de tout mon coeur qu'on réussisse un gros coup et de démontrer que le projet qu'on met en place peut aboutir ponctuellement à un certain nombre d'exploits.

2016 et l'arrivée dans le Grand Stade...

"Pour la politique envisagée, tout va dépendre des résultats de l'équipe telle qu'elle est constituée actuellement. De toute façon, il faudra qu'on ait une équipe susceptible de jouer la coupe d'Europe au moment de l'arrivée du Grand Stade. Aujourd'hui, l'économie du football fait une large part aux droits télévisés. L'écart entre ceux qui jouent la coupe d'Europe et les autres devient quasi insurmontable...."

Le Financial Fair Play

"Il y a deux aspects qui semblent un peu contradictoires. Le FFP vient empêcher un certain nombre d'investisseurs d'investir à perte et de creuser des écarts qui sont rédhibitoires. Par contre, l'investissement du PSG peut être considéré comme ce qu'on fait un certain nombre de clubs auparavant comme le Real Madrid, Manchester United ou le  FC Barcelone. Ces derniers ont eu la chance d'évoluer dans des championnats qui ont des droits télé très supérieurs à la France et puis d'avoir la propriété de leur stade très tôt. Ils ont donc aujourd'hui des actifs et des revenus qui sont très supérieurs aux clubs français. Le PSG revendique aussi le droit de pouvoir grandir..."

Un retour à 18 clubs

"Il faut donner aux clubs français les moyens d'être compétitifs en coupe d'Europe. On a bien vu ces dernières années  l'énergie qui été dépensée dans la semaine lors de nos matchs européens. Avec l'aménagement du calendrier qui ne veut pas qu'on joue après le dimanche, cela pose un certain nombre de problèmes. Il faut moins de clubs dans les divisions professionnelles. Il faut peut-être aussi supprimer l'une des deux coupes nationales..."

Le boycott des supporters

"Cela me fait de la peine. Le PSG est parti dans une approche très sélective. Cela va donner une motivation supplémentaire aux joueurs..."

L'OL féminin

"Les objectifs restent inchangés et ils sont même renforcés. Il faut obtenir des résultats sportifs mais il faut aussi construire avec la formation l'équipe de demain..."

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte