Masculins / Conférence de presse

« Un super challenge à relever »

Publié le 02 septembre 2014 à 16:20:00
Hubert Fournier était en conférence de presse aux côtés du président Jean-Michel Aulas… Il s’est montré particulièrement motivé pour améliorer la qualité du jeu et des résultats…

MERCATO

« J’avais fait la demande pour un renfort qualitatif au sujet d’un attaquant. Mais au regard du marché et des moyens, on n’a pas trouvé la perle rare pour nous accompagner. Prendre pour prendre n’était pas la meilleure solution pour le club »

CONSTATS

« Notre effectif n’a pas pu travailler ensemble depuis la reprise. Il y a avait par exemple des blessés de la saison précédente (Grenier, Dabo, Fofana, Gourcuff). A Tignes, 8 joueurs n’ont pas participé aux séances. On a des regrets avec cette préparation tronquée. Il y a eu aussi des joueurs qui revenaient de la Coupe du Monde. Ce mois d’août a été terrible. On a eu un  rythme effréné avec 8 matches à disputer pour un groupe de joueurs qui n’était pas adapté à cela. Bravo à ceux qui ont enchainé sans se blesser. Il aurait fallu pouvoir faire tourner plus. Cela s’est vu à Metz dans le dernier ¼ d’heure. Tout ceci à influer sur les résultats ».

LA PREPARATION

« La réunion avec les joueurs a été instructive. On les a écoutés. Un changement est souvent mal vécu. Cela aurait peut-être été différent si les résultats avaient été bons… La rupture avec le passé a aussi été peut-être trop radicale. De nombreux joueurs étaient dans un autre processus qui leur convenait. On va améliorer, modifier des choses en étant persuadé que ce que l’on avait fait était en adéquation avec notre projet. On a fait notre analyse ».

YOANN GOURCUFF

« Yoann a récupéré de sa blessure à la cheville. C’est une certitude. Mais c’est un joueur qui n’a plus joué depuis plus de 3 mois avec des difficultés pour enchainer les entrainements à haute intensité. Il a eu beaucoup de ruptures dans sa préparation depuis de nombreuses saisons. Cela joue. Yoann doit retrouver une certaine confiance dans ses capacités physiques. Son dernier blocage est peut-être là. Son retour ? Le plus court serait le mieux, mais il faut faire les choses dans l’ordre.  Il faut qu’il s’entraine régulièrement avec le groupe. Pourquoi pas un retour pour la venue de Monaco ?

LE POINT SUR LES ABSENTS

« Il va y avoir des retours rapides comme ceux de Samuel Umtiti, Nabil Fékir, Mou Dabo, Momo Yattara. Steed Malbranque va profiter de cette trêve. Il avait mal genou et ne pouvait s’entrainer ces dernières semaines. Pour Milan Bisevac, cela risque d’être plus juste mais on garde l’espoir pour la venue de Monaco. En ce qui concerne Yassine Benzia, cela devrait être après le match face au PSG. Pour Henri Bedimo, cela devrait être bon pour le déplacement à Paris ».

LES CHOIX A VENIR

« Quand tout le monde sera de retour et avec un seul match par semaine, le choix sera d’abord sportif. J’attends ce moment avec impatience. C’est vrai que l’effectif était bâti pour aller loin en Ligue Europa… La situation va mobiliser l’ensemble de l’effectif. Il faudra batailler pour jouer. C’est bien cette concurrence à tous les postes. L’émulation a manqué pendant le mois d’août ».

SA SITUATION PERSONNELLE

« Il est important de rester unis dans ces moments difficiles et de s’appuyer sur les expériences du club. J’ai confiance dans l’avenir. Je n’attendais pas un soutien public du président, même si je me pose des questions. Ai-je des regrets dans mon choix de venir à l’OL ? Je n’ai pas de regrets. Cela est un super challenge de devoir redresser la barre. Je me sens bien quand c’est difficile. J’ai connu des moments identiques à Reims. J’ai des ambitions en termes de qualité de jeu et de résultats ».

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte