Féminines / Valais Cup

Une Valais Cup pour bien débuter !

Publié le 09 août 2014 à 19:58:00
Les Lyonnaises se sont imposées 3-2 face au PSG. Elles ont arraché la Valais Cup à la dernière seconde après une finale au scénario renversant.

On ne pouvait rêver mieux comme finale de ce tournoi amical de présaison. La Valais Cup, qui se déroule en Suisse, voyait s’affronter les deux cadors du championnat de France, l’OL et le plus sérieux de ses concurrents aux titres nationaux, le PSG. Preuve s’il en fallait de l’importance déjà de ce match, Gérard Prêcheur avait décidé d’aligner une équipe type.

Quelques secondes de jouées et la bataille était déjà lancée, notamment au milieu de terrain où le pressing était intense et les espaces quasi inexistants. Après quinze minutes de jeu, aucune des deux équipes n’était encore parvenue à pénétrer le bloc compact de l’adversaire. Les joueuses lyonnaises prenaient peu à peu le jeu à leur compte, en étant plus tranchantes dans les passes et les déplacements… Pas encore suffisant pour mettre en danger une équipe parisienne bien en place. La première occasion n’intervenait d’ailleurs qu’à la 22ème minute avec une tête trop croisée de Necib, sur un excellent centre de Petit.

Le combat dans l’entrejeu ne connaissait aucun répit, bien au contraire… À l’image de cette petite altercation entre Abily et Seger. Henry tentait un tir difficile de loin, le cadre s’échappait une nouvelle fois. Les Parisiennes, en difficulté dans les phases offensives, se contentaient de défendre… Aucune frappe pour elles après 40 minutes de jeu. Lancée dans la profondeur, Schelin écrasait trop sa tentative pour pouvoir surprendre Benameur. On en restait là pour cette première période avec une domination des Lyonnaises, jamais inquiétées mais pas encore assez percutantes et plutôt imprécises dans le dernier geste.

Gérard Prêcheur décida de modifier sa ligne d’attaque à la pause, avec les entrées de Thomis et Hegerberg. Très entreprenantes dès le retour des vestiaires, les Lyonnaises étaient récompensées trois petites minutes plus tard. Henry reprenait un corner parfaitement distillé par Necib (1-0, 48e). La réponse parisienne ne se faisait pas attendre… Kaci frappait à bout portant sur Bouhaddi, qui effectuait sa première parade de la soirée. La portière lyonnaise était une nouvelle fois mise à contribution mais elle ne pouvait cette fois-ci éviter l’égalisation. Asslani se retrouvait seule face à Bouhaddi et ne lui laissait aucune chance (1-1, 57e). Hegerberg remettait dans la foulée les siennes dans le sens de la marche… Après une déviation ingénieuse de Thomis, la jeune Norvégienne ne ratait pas l’offrande grâce à une belle frappe croisée (2-1, 59e).

Les deux équipes étaient depuis la reprise davantage tournées vers l’offensif, même si le jeu était légèrement tronqué par la multitude de changements. A dix minutes de la fin, les Lyonnais géraient plutôt bien leur avance au tableau d’affichage. Et les Parisiennes, sans solution, semblaient incapables d’aller chercher le but égalisateur. Quelques petites opportunités de part et d’autre, mais pas grand-chose à signaler… Jusqu’à l’égalisation adverse de Seger, arrachée au bout du temps additionnel (2-2, 90e+3). Dans la foulée, Hegerberg douchait la joie parisienne en offrant aux siennes le but de la victoire d’une superbe frappe (3-2, 90e+3), après une seconde période complètement folle !


Buts :

Pour l’OL, Henry (48’), Hegerberg (59’, 90+3’). Pour le PSG, Asllani (57’), Seger (90+3’).

Composition OL féminin :
Bouhaddi - Renard - Kumagai - Petit – Dickenmann (Majri 72’) - Henry (Schelin 72’) - Nécib - Bussaglia - Abily - Schelin (Thomis 46’, puis Le Sommer 75’)- Le Sommer (Hegerberg 46’).

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte