Masculins / OL - Mlada Boleslav

En pensant à la suite…

Publié le 06 août 2014 à 21:00:00
Après le large succès au match aller, la qualification lyonnaise ne fait aucun doute… Reste à bien faire le métier et préparer ainsi au mieux les prochaines échéances…

Même les parieurs les plus fous ou les supporters tchèques les plus optimistes n’oseraient pas mettre un kopeck sur une élimination lyonnaise. Inutile de faire semblant, l’OL a validé son ticket pour le barrage dès la première confrontation à Mlada Boleslav. Reste à finir le travail jeudi soir. Tout autre résultat qu’un succès avec la manière serait mal venu après avoir vu le niveau de cette formation adverse. « On est loin devant cette équipe, mais il faut la respecter. Gagner et procurer un beau spectacle… ». Alex Lacazette a résumé l’état d’esprit du groupe d’Hubert Fournier.

« Dans la ville Skoda », les partenaires de Maxime Gonalons se sont imposés sans discussion possible avec, par séquences, un jeu collectif de qualité. Il y eut aussi, malgré quelques approximations, du sérieux. Il y eut encore un sacré réalisme. On attend au moins aussi bien pour la manche retour indépendamment de l’équipe alignée par le nouvel entraineur olympien. Sera-t-il tenté par du changement en raison du résultat initial pour donner du temps de jeu aux Benzia, Fékir, Tolisso, Rose, Bedimo ? Pour garder en réserve certains titulaires du moment ? Bisevac blessé qui le remplacera en défense centrale ? Umtiti ou Rose à l’évidence… Le tandem Yattara/Lacazette débutera-t-il une fois encore la rencontre afin de roder ses automatismes ? Des questions en sachant que Dabo, Gourcuff et Grenier sont encore indisponibles. La réponse de l'entraineur? "Il y aura quelques modifications mais pas au point de bouleverser l'architecture de l'équipe".

Du côté de l’équipe tchèque, qui a enchainé par une défaite en championnat après sa réception lyonnaise, il sera question d’honneur pour sortir la tête haute de cette compétition. Et puis comment ne pas imaginer qu’elle sera une peu « boostée » par le jeune Florian Milla, ce jeune joueur formé à l’ASSE, qui avait été certainement l’un des seuls à tirer son épingle du jeu au match aller. Lui voudra briller, se montrer à quelques kilomètres de sa ville natale Saint-Priest-en-Jarez.

En conclusions, ce match est à jouer sérieusement pour préparer, aussi, au mieux le rendez-vous de dimanche face au Stade Rennais qui devrait être un opposant d’un autre calibre. Les matches vont s’enchainer. Les joueurs aiment cela, même s’ils peuvent être menacés de surmenage dès la fin du mois d’août en ayant disputé 8 rencontres en 32 jours ! Mais, on le sait avec les victoires, la fatigue n’a pas les mêmes effets sur les organismes. Et elles engendrent de la confiance pour la suite.

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte