Academy / Signature

Le Coréen Kim Shin signe à l’OL

Publié le 18 juillet 2014 à 15:11:00
Après avoir effectué un essai de quinze jours à Tola Vologe en fin de saison, Kim Shin, attaquant sud-coréen, a signé un contrat avec l’OL. L’ancien joueur de Jeonbuk Hyundai est désormais lié au club jusqu’au 30 juin 2016.

Le joueur de tout juste 19 ans avait quitté sa Corée du Sud natale pour poser ses bagages à Tola Vologe, le temps d’une belle parenthèse. Une aventure qui va finalement se poursuive…Kim Shin, ancien attaquant du club Jeonbuk Hyundai, a effectué durant le mois de mars un essai de deux semaines dans les installations de l’OL. Tout cela a été concluant. Il a signé aujourd’hui un contrat de deux ans. Il est désormais Lyonnais jusqu’en juin 2016.

Présentation : « Je suis né en 1995. Je jouais dans le club de Jeonbuk Hyundai. Je suis aussi sélectionné avec l’équipe nationale dans la catégorie U19. Je suis un joueur offensif, mon poste est ailier gauche. Jean-François Vulliez et Joël Fréchet étaient venus l’année dernière pour un séjour dans le club de Jeonbuk. Ils avaient eu l’occasion de regarder un match dans un lycée où je jouais à l’époque. Ils m’ont remarqué. C’est comme cela que ça s’est fait ».

Aujourd’hui joueur de l’OL, il savoure : « C’est un grand honneur de signer à ici. Je suis très content. J’ai envie de progresser. Lyon représentait pour moi un choix et un moyen de poursuivre mon chemin à l’étranger. C’est un grand club ».

 

Florian Maurice, responsable de la cellule de recrutement, s’est montré satisfait. « C’est un joueur que des agents coréens m’avaient recommandé. Il a été drafté en premier, c’est Jeonbuk Hyundai qui l’a pris, un club avec lequel on a de bonnes relations. Il est très à l’aise sur le plan technique. C’est un attaquant droitier de couloir gauche. Je pense qu’il peut jouer en second attaquant. Il a une très bonne frappe, gestuelle, notamment devant le but. Il a besoin de travailler sur le plan tactique et physique. Il n’y a pas les mêmes exigences dans ces domaines en Corée. Mais, il a une vraie base à travailler ».

Ce type de collaboration permet aussi à la cellule de recrutement de l’OL d’agrandir et de diversifier son champ d’action. « Je pars du principe que pour qu’il y ait de nouvelles perspectives de recrutement dans d’autres régions, il faut qu’il y ait un bon jouer. Et c’est le cas avec Kim Shin. Cela permet d’amener et de côtoyer une culture et une mentalité différentes, mais aussi de nous ouvrir sur d’autres régions du monde ».

GROUPAMA et CLAIREFONTAINE partenaires officiels de l’Académie OL.
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte