Masculins / Stage Tignes

Superbe !

Publié le 02 juillet 2014 à 12:07:00
chevron-left chevron-right

Toutes les Photos

35829 35830 35831 35832 35833 35834 35836 35837 35838 35839

Stage Tignes

229

Album photos
Un grand moment de sport avec le run and bike dans des conditions climatiques difficiles…

Les internationaux accompagnés de Yassine Benzia et de Yoann Gourcuff sont allés en salle au Lagon avant de rejoindre le terrain Eric Cantona.

Pendant ce temps, les 20 autres joueurs avaient rendez-vous autour du lac pour quatre tours en duo ; duos constitués par tailles. Du vélo et de la course avec des relais obligatoires à chaque 400 mètres. Pas le temps ou presque de récupérer. Des organismes sollicités au maximum. Et des conditions climatiques peu amènes avec de la pluie, de la boue, des passages de brouillard au point de limiter la visibilité.

Cela a envoyé ! Rapidement les écarts se sont creusés. Mamade Dabo a dû abandonner après une chute. Le binôme de Mehdi Zeffane ayant été remplacé par Gérald Baticle et Jérôme Renaud. Au fil des tours, les hommes et les machines se transforment en statuts de boue au souffle court mais à la volonté intacte d’avancer, de se dépasser, de se surpasser. Ils s’encouragent d’un mot, d’un regard… comprennent la souffrance endurée. Quel régal de suivre du regard certaines gazelles qui avalent leur relais avec élégance et efficacité ! Quel « émerveillement » de voir le dépassement de cette troupe ! Quel bonheur de voir depuis le début du stage des sourires, de la convivialité !

37 minutes 45 secondes pour le tandem Fékir/Labidi ; un peu plus de 38 minutes pour Balhouli/Pléa et Zeffane et ses différents coéquipiers. Remarquable. Steed Malbranque et Arnold Mvuemba sautant sur la ligne Bisevac/Danic. Et les gardiens pas très loin à l’image d’un Anthony Lopes terminant au sprint et de cette doublette géante Mocio/Frick tout sourire de voir derrière elle d’autres tandems. Les très grands ont fait taire les mauvaises langues qui les voyaient finir lanterne rouge.

Congratulations entre partenaires, adversaires. Félicitations du coach. « Il faut du mental et gérer ses efforts. On a fait rapidement la différence… Récupérer sur le vélo ? C’est dur ». Labidi et Fékir savourent. « On a tous très bien travaillé. Ce n’est pas évident. On peut être fier. Il y a des efforts physiques à fournir avec un partenaire. La gagne ? On est des compétiteurs. On veut faire le meilleur résultat possible… ». Danic a résumé cette épreuve qu’a suivie Benoit Cauet, l’ancien joueur de Caen, Inter Milan ; aujourd’hui entraineur des moins de 16 ans à l’Inter. Le milieu de terrain est un habitué de la station.

Retour crottés à l’hôtel pour des étirements, le déjeuner avant de descendre pour le rafting dans l’Isère en espérant que la météo sera plus clémente. Les internationaux resteront à Tignes.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte