Féminines / Ligue des Champions

Conquérantes à Potsdam

Publié le 09 novembre 2013 à 18:47:00
chevron-left chevron-right

Toutes les Photos

33288 33289 33290 33291 33292

CONQUÉRANTES À POTSDAM

5

Album photos
L'OL féminin ne veut pas subir la pression allemande, dimanche (16h00), lors son périlleux 1/8 de finale aller de Ligue des Champions.

Les Lyonnaises sont prévenues, un déplacement en Allemagne n'est jamais simple. En 2009, l'OL féminin s'était incliné 3-1 sur le terrain de Duisbourg, en demi-finale retour, disant au revoir à son rêve de première finale européenne. Il y a deux saisons, toujours en demi-finale retour, les joueuses de Patrice Lair avaient peiné pour ramener le match nul 0-0 de Potsdam. Mais cela avait suffi à leur bonheur, après le succès 5-1 du match aller à Gerland.

N'empêche, ce dernier déplacement en Allemagne a marqué les esprits lyonnais, car l'OL avait été bousculé comme rarement. Et même si l'effectif du Turbine Potsdam a bien changé depuis, son âme ne s'est pas envolée, bien protégée par le druide Bernd Schröder, 71 ans, qui fait des miracles avec le football féminin de Potsdam depuis 1971.

Sur ses terres, le Turbine et son désormais célèbre 3-4-3 est aussi dur à bouger que son emblématique entraîneur. Le Champion d'Europe en titre, Wolfsbourg, n'a pu en ramener qu'un match nul (1-1) il y a quelques semaines, en championnat d'Allemagne. Patrice Lair, qui a beaucoup de respect pour Schröder, s'est attelé à bien préparer ses filles tactiquement et mentalement, cette semaine.

Car pour contrer Potsdam sur son terrain, il faut être malin et combatif. Le Karl-Liebknecht-Stadion, surnommé le "Karli" à Potsdam, est un petit traquenard. Les tribunes sont proches du terrain et les supporters aussi chauds que les "currywurst" qu'ils avalent à la mi-temps. Pas facile de garder la tête froide, Elodie Thomis s'en souvient bien. L'attaquante de l'OL a effectué la séance de vivacité, samedi après-midi lors du dernier entraînement, à l'endroit même ou elle avait reçu son carton rouge la privant de finale en 2012.

Pour ne pas tomber dans le piège du Turbine Potsdam, les Lyonnaises ont l'intention de se montrer conquérantes, dimanche après-midi. Histoire de bien préparer le terrain avant le match retour à Gerland, jeudi. Et de prouver aux Allemandes que l'échec face à Wolfsbourg lors de la dernière finale n'était qu'un accident.

Sur le même thème
  • Féminines / Ligue des Champions
  • Féminines / Ligue des Champions
  • Féminines / Ligue des Champions
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte