Féminines / Ligue des Champions féminine

Le splendide AFAS Stadion

Publié le 21 septembre 2010 à 20:26:00
chevron-left chevron-right

Toutes les Photos

24698 24699 24700 24701 24702 24703 24704 24705 24706 24707

AZ Alkmaar-OL Féminin J-1

15

Album photos
Les Lyonnaises se sont entrainées sur le terrain de l’AZ, où elles feront leur entrée en Ligue des Champions demain.

La saison dernière, pour leur entrée dans la compétition, les joueuses de l’OL s’étaient déplacées en Serbie pour y défier Masinac. Elles avaient découvert un petit stade avec une tribune, et une ambiance chaleureuse voire hostile. Cet après-midi à 17h30, les vice-championnes d’Europe se sont entrainées dans des conditions assez exceptionnelles, à l’AFAS Stadion, antre de 17 000 places de l’équipe masculine de l’AZ. Un stade moderne, aux couleurs rouge et blanc du club, avec des tribunes proches du terrain. On accède à l’étage en escalator, tout est propre, même les poubelles sont siglées du logo AZ. « Evoluer dans un tel stade, c’est particulier pour nous. Ca donne vraiment envie de jouer et de tout donner », nous a confié Lotta Schelin, pleine d’envie, en fin de séance.

Sur une pelouse proche de la perfection, quoiqu’un peu courte et fusante, Patrice Lair a dirigé sa première séance « européenne » avec l’OL. Les Lyonnaises ont longtemps insisté sur l’échauffement physique, puis la vivacité sous les ordres du préparateur physique Antonin Da Fonsceca, Daniel Jaccard prenant les gardiennes en spécifique. Ensuite, quelques jeux avec ballons, une opposition sur demi-terrain, et une séance de tirs au but pour terminer. Le tout dans une ambiance de travail et de compétition. Seules Sandrine Dusang et Elodie Thomis blessées au quadriceps, ont fait du vélo de salle et des exercices en compagnie du kiné Yannick Millet.

Le terrain devrait favoriser le jeu lyonnais demain, à 19h00, sous l’œil de Jean-Michel Aulas. Seule incertitude, l’affluence. Le match pourrait, au mieux, se jouer devant un bon millier de spectateurs, dont le père d’Ingvild Stensland venu faire une surprise à sa protégée.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte