Masculins / Tignes 2009

Après-midi rafting pour les Lyonnais

Publié le 07 juillet 2009 à 18:34:00
chevron-left chevron-right

Toutes les Photos

22356 22357 22358 22359 22360 22361 22362 22363 22364 22365

Rafting

10

Album photos
Après la montée de l’Iseran ce matin, les Lyonnais avaient bien mérité un après-midi placé sous le signe de la détente. En 1h30, ils ont descendu l’Isère entre Bourg-Saint-Maurice et Centron.
Cette fois-ci, pas de course, pas de chronomètre, rien que du plaisir dans les rapides, sur 15 kilomètres. Une joie que n’a pas connue Cris ; le Brésilien s’est blessé à la main hier lors du Run and Bike et a dû renoncer. « Ce n’est pas grave, philosophait-il en regardant ses coéquipiers se préparer. J’ai fait l’Iseran ce matin, c’est ce qu’il y avait de plus important pour ma condition physique. »

[IMG50094#R]En fait, le plus dur résidait dans l’avant et l’après-course : lorsqu’il fallait enfiler et ôter les combinaisons. Dans des bateaux de 7, la descente a parfois davantage ressemblé à un abordage qu’à une épreuve sportive. Chacun ayant bien pris soin au départ de convaincre le dernier arrivé que la place à l’avant du bateau, celle où on est le plus chahuté, était en réalité la place du fainéant.

L’avis de Miralem Pjanic : "On a bien rigolé. Après l’Iseran ce matin, c’était nécessaire. Le début de stage était vraiment dur mais maintenant qu’on a passé la moitié, on commence à s’habituer et on souffre moins."

Demain, la matinée des Lyonnais sera consacrée au repos avant un entraînement avec le ballon en fin d’après-midi.

Sur le même thème
  • Masculins / Tignes 2009
  • Masculins / Tignes 2009
  • Club / Tignes 2009
  • Masculins / Tignes 2009
  • Masculins / Tignes 2009
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte