Masculins / Le Mans 1 - OL 3

Hugo Lloris… décisif

Publié le 07 avril 2009 à 10:59:00
chevron-left chevron-right

Toutes les Photos

22002 22003 22004 22005 22006 22007 22008 22009 22010 22011

Le Mans - OL

14

Album photos
L’ancien niçois a grandement participé au succès lyonnais samedi au Mans. Le gardien international enchaine les performances de haut niveau…
La veille lors du huis clos, il avait déjà tout arrêté. « C’est Hugo… the Boss ». Bruno Génésio avait trouvé l’expression pour caractériser la prestation du gardien olympien. 24 heures plus tard, il aurait arrêté des billes tirées à bout portant, ne cédant que sur la fin. 17 arrêts significatifs dont 3 décisifs ! Face à Sochaux, c’était 16 arrêts dont 3 décisifs.

Hugo a disputé 27 des 30 matchs de championnat. Il a été directement influent sur le résultat lors de 10 rencontres. Ses arrêts peuvent s’estimer « en brut » à 15 points ; arrêts sauvant la victoire ou le nul. Et lorsque l’OL a perdu ou concédé un nul, il est difficile de lui trouver une culpabilité quelconque à moins que le fait de ne pas avoir été décisif en soit une comme à Rennes par exemple.

Il avait été très bon à Bordeaux lors du Trophée des Champions, bon face à Marseille en Coupe de France. En Ligue des Champions, il a été décisif face à la Fiorentina (2 matchs), au Bayern et contre Barcelone à Gerland. Ses prestations à Bucarest, contre le Bayern à Gerland ayant été en retrait. Reste le match à Barcelone où il fut impuissant dans la déroute malgré 3 arrêts décisifs. Il fut certainement pénalisé par une quinzaine précédente passée à se soigner, le coupant dans sa grande forme affichée juste avant.

Il lui reste 8 rencontres à disputer cette saison pour participer à l’obtention du 8ème titre de champion de France, son premier. Il viendrait couronner un très bel exercice personnel.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte