Masculins / ASI

Arrêt Sur Image : Hatem Ben Arfa

Publié le 04 novembre 2005 à 18:00:00
Arrêt Sur Image : Hatem Ben Arfa

Arrêt Sur Image : Hatem Ben Arfa

[IMG36366#L]Hatem Ben Arfa s'est livré au jeu des images. Au fait, désolé Hatem, cette image que tu aimes tant, celle où tu sers la main de notre président Jean-Michel Aulas lors de ton arrivée à Lyon, on ne l'avait pas prévue dans cet album. Puis tu sais, on ne souhaitait t'en présenter que 5, pas plus, traitant de cette saison, voire de la saison dernière... pas plus. C'est vrai que l'on n'a pas été très gentil avec toi. On te voit sur civière ou triste sur le banc après une défaite en Coupe Gambardella... Bref, qui aime bien...









[IMG36361#L]1ère blessure
« 'Oh, bordel'. Rien que de revoir l'image, cela me fait froid dans le dos. C'est ma première grande blessure si on peut apppeler ça comme cela. Un vrai coup dur, une vraie souffrance. Là, à l'image, j'ai vraiment mal... mal, et l'arbitre qui croyait que je simulais. Ce mal, aujourd'hui, s'est transformé en bien. A force de travail et de réflexion, cette blessure m'a endurci. Je suis plus fort mentalement aujourd'hui. Je ne dis pas que j'avais besoin de cela, mais au bout du compte, toutes ces questions autour de cette blessure m'ont beaucoup fait mûrir.
Ma première réaction était d'aller demander à Abdel (Redissi) « combien de temps ?». Combien de temps allais-je être écarté des terrains... Combien de temps allais-je souffrir comme ça. Quant on t'apprend que tu en as pour 3 mois...le temps te paraît long, très long. Et il m'en a fallu du « temps » pour réaliser ce qui venait de m'arriver. Une blessure de cette importance (triple fracture de la clavicule), du haut de mes 18 ans, je me disais que cela ne pouvait pas m'arriver. Vous savez, ce genre de truc, cela n'arrive qu'aux autres...Qu'est-ce que j'ai pu être naïf. »

[IMG36362#L]OL - Ajaccio
« Lors d'un match à Gerland. Cela peut-être contre Monaco, Ajaccio... En tout cas c'est bien Gerland (NDLR : Ajaccio). Contre l'ACA ? J'étais titulaire, derrière les 2 attaquants. Que cela fait plaisir de jouer à Lyon. Il faut se battre pour être sur le terrain, pour jouer, et une fois sur la pelouse, quel régal ! Le coach nous donne le thème, puis on rajoute sa touche perso.
Mon jeu va vers l'avant. Accélération, percussion, dribble... passe, but. Cela reste quand même de l'amusement. En fait non, pas vraiment, mais j'y prends énormément de plaisir, d'autant plus à Gerland. On a la chance d'avoir un bon public, de bons supporters, et tout devient plus facile.
Etre 1er avec 9 points, cela ne veut rien dire. Je n'ai rien à dire là-dessus mis à part que cela donne plus de gnac à nos adversaires. Ce n'est pas un secret, et comme je vous l'ai dit plus haut, le travail, le travail. »

[IMG36363#L]Encore une blessure
« Ah, non pas ça. C'est comme une blessure. Ca m'a fait moins mal que sur ma clavicule mais bon... Je vous laisse imaginer. Mettez vous à notre place, c'est déjà dur de perdre en finale, mais alors par 6 buts à 2 ! Et on voit les Toulousains faire la fête au Stade de France, courir un peu partout avec la Coupe Gambardella et tout et tout. On s'est fait chambrer... et ce n'est pas fini. Dans 50 ans on en entendra encore parler. Ca nous apprendra à nous voir trop beaux. C'est une bonne leçon, dans tous les sens du terme. On a trop envie d'une revanche. C'est quand ils veulent, mais dans les mêmes conditions... Au Stade de France et tout. Enfin, faut passer et s'en servir.
Sur le banc, à cet instant, on refait déjà le match et on revoit les buts. On se déchire le cerveau de questions. Et pourquoi-ci, pourquoi ça ? Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce que l'on a fait ? On arrive presque à se dire : mais pourquoi cela nous arrive à nous ?
Ah, cette coupe, aujourd'hui je n'arrive toujours pas à l'expliquer. Je pense que l'on s'est cru trop fort après avoir gagné le championnat contre Nantes une semaine plus tôt. On avait un excès de confiance et on sentait que rien ne pouvait nous arriver...
C'est vraiment une bonne leçon parce qu'aujourd'hui, l'OL est en tête du classement avec 9 points d'avance par exemple, mais je ne nous vois pas encore champion. »

[IMG36364#L]EDF -19
« En équipe de France, on a un bon groupe. Dur, solide. Champion d'Europe, c'est quelque chose. Sans s'enflammer, on peut encore faire quelque chose; on a le potentiel pour... On travaille bien, dans une bonne ambiance.
On est pas mal de Lyonnais dans cette sélection, on est content de se retrouver. Sans compter les Menez, Nasri et compagnie... Je suis fier, content et je me réjouis à chaque sélection. D'ailleurs on est bien parti pour l'Euro 2006... »





[IMG36365#L]Trophée des Champions
« L'un de mes meilleurs matchs, si ce n'est le meilleur... Le premier de la saison avec un triplé mémorable de John Carew. J'ai aussi inscrit un but lors de cette rencontre. Je me sentais bien, vraiment à l'aise et tout s'est bien déroulé. Carew est vraiment un grand buteur, il en a impressionné plus d'un lors de cette rencontre. C'est la dernière photo, il n'y en a pas d'autre ? Celle que je préfère est celle où je joue à Gerland... parce que c'est à Gerland !
J'ai une autre image en tête, c'est celle de ma signature à l'OL, avec le président Jean-Michel Aulas. J'aime bien cette photo puisque c'est là où tout a commencé pour moi; là où ma carrière s'est lancée; le début de l'aventure. Elle représente beaucoup de choses pour moi et quand je l'imagine à côté de celle-ci qui marque le début de cette saison, je constate qu'il y a une grande évolution grâce au travail que j'accomplis à l'Olympique Lyonnais. Je suis content d'être ici, dans ce club, et ces 2 images mises l'une à côté de l'autre me donnent le sourire. Elles m'assurent que j'ai fait « LE bon choix » en venant à Lyon. »

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte