Masculins / ASI

Arrêt sur images : Pierre-Alain Frau

Publié le 24 mars 2005 à 14:27:00
Arrêt sur images : Pierre-Alain Frau

Arrêt sur images : Pierre-Alain Frau

[IMG34420#L]Pierre-Alain Frau refuse rarement une interview, même s'il est pressé, il fait l'effort. Tempérament calme, patient, on ne le connaissait pas très bavard dans ce domaine mais là, il faut le dire, je me suis fait avoir. Il commente cette balade sur la saison en image, observe, pense, se souvient ; sereinement, on a l'impression que rien ne peut l'énerver. Même lorsqu'on lui montre le penalty manqué face à Clermont, il sourit en nous faisant comprendre ce qu'il ressentait lors de cet exercice qui ressemblait étrangement à la roulette russe. Sa préférée ? Le but contre Manchester à Gerland, sans hésiter.







[IMG34412#L]Stage à Tignes
"C'est à Tignes, avec Claudio (Caçapa) et Yves (Colleu). Travail foncier, c'est pas le truc que je préfère, cela se voit bien d'ailleurs sur la photo, je ne suis pas au mieux. On courait autour du lac, sans ballon, ce n'est pas le top pour moi. Je n'aime pas ce qui est 'course longue' mais préfère plutôt les petites courses avec des récupérations. A Sochaux ? On faisait également ce genre de stage et donc de travail, je n'aimais déjà pas. Je suis à côté de Claudio, le capitaine, lui non plus ne devait pas trop apprécier ce genre d'exercice s'il m'accompagnait à ce moment là. On était derrière le peloton, non non pas devant ! On y allait à notre rythme, avec nos moyens. Devant, il y avait les jeunes, les petites mobylettes.
Sinon, le stage à Tignes, c'est plein de bons souvenirs dont mes premiers moments à l'OL où tout s'est bien passé, bonne ambiance... Le stage aide pas mal à l'intégration dans le groupe. Au départ je ne connaissais que 3 ou 4 joueurs, là-bas j'ai pu découvrir les autres. L'ambiance ici est très bonne donc il n'y a pas de difficulté à rentrer dans le groupe.
Le numéro 13, c'est le numéro que je portais à Sochaux. En arrivant ici il était libre, je l'ai donc gardé. Aucune superstition, aucune signification."

[IMG34413#L]Face à son ancien club
"Contre Sochaux, c'est arrivé rapidement. 2ème match de la saison, le premier à Gerland et contre mon ancien club, moment particulier. Je n'étais pas trop dérangé, cela ne m'a pas trop déstabilisé même si c'est un peu bizarre au départ. L'OL m'a fait confiance, j'essais donc de lui rendre et sur le terrain je suis à 100%, quelques soit l'adversaire. J'ai fait mon match, une rencontre comme une autre. Sylvain (Monsoreau) me tacle sur l'image, il me connaît bien, moi aussi je le connais bien, lui et les autres, c'est un peu spécial de rejouer contre tous ces gars là mais une fois sur le terrain, l'adversaire est l'adversaire. Sylvain connaît certaines de mes habitudes, certains dribbles, certains appels mais je connais aussi certaines des siennes, c'est toujours à double tranchant, on ne sait jamais qui prendra le dessus dans ces cas là.
Sochaux, mon club formateur, là ou je suis né, là ou j'ai commencé, là ou j'ai ma famille... J'y retourne dès que j'ai un moment, j'ai encore beaucoup de liens là-bas. J'ai mes souvenirs, cela restera toujours mon club, là où j'ai fait mes débuts, cela ne s'oublie pas même si on est à fond derrière le club ou l'on évolue."

[IMG34414#L]Du banc à la pelouse, et vice-versa
"Je ne me souviens pas de la rencontre. OL-Lille ? J'ai marqué dans ce match il me semble. Une victoire 1-0. Si je me rappelle de quelque chose sur ce match ce n'est pas de ma sortie, cela ne m'a pas marqué. Je retiens plutôt le but, mon premier sous le maillot rouge et bleu, mon premier à Gerland. Ce but nous donne la victoire, je le voulais aussi pour Giovane (Elber) qui s'était blessé sur le match précédent. Cela reste un bon souvenir, les premières fois comme celle-ci restent dans la tête.
On m'a fait une remarque il n'y a pas longtemps, je suis sur toutes les feuilles de matchs. 27 fois titulaire. J'ai eu la chance de ne pas être blessé, de ne pas être suspendu... C'est bien. Comme je l'ai dit il n'y a pas longtemps, j'aurais préféré en jouer 4-5 de moins et mettre 4-5 buts de plus. Enfin, cela prouve que l'on peut compter sur moi et que je suis toujours disponible.
Lorsque l'on sort d'une rencontre et que l'on cède sa place à un coéquipier, c'est toujours plus facile si l'on a inscrit un but où que l'équipe mène au score. On se dit que l'on n'a pas trop mal fait son boulot alors que si le score est toujours de 0 à 0 ou en notre défaveur, là c'est compliqué. On reste frustré par notre match et aimerait bien faire un peu plus même si on n'y arrive pas forcément sur le terrain, on souhaiterait apporter quelque chose en plus. On est angoissé de sortir car on garde l'impression de ne pas avoir apporté à l'équipe. C'est plus dur de sortir dans ces conditions mais le coach à ses raisons et il faut s'y plier, c'est pour l'équipe, c'est la règle du jeu."

[IMG34415#L]Extérieur droit "Manchester, c'est un assez joli but de l'extérieur du pied droit. Mon premier match de Ligue des Champions, grosse ambiance, gros adversaire...Super souvenir suite à un super match, tout le monde s'est régalé que ce soit sur le terrain, dans les tribunes ou devant sa télé. Perso, j'ai pris beaucoup de plaisir sur ce match là, même si Van Nistelrooy à gâché la fête. Lui que l'on n'avait pas vu de la rencontre, inscrit 2 buts coup sur coup. C'est un vrai buteur, il est là pour ça. Comme Trezeguet, il sait se placer, être au bon endroit au bon moment pour profiter du moindre ballon, c'est assez impressionnant d'efficacité mais ce n'est pas mon registre. Je préfère les courses, les appels. Le but ? Une fois la balle contrôlée, dans le sens du but adverse, je savais ou j'allais la placer et comment j'allais la frapper. C'est le contrôle qui a conditionné le reste."
Ce moment, cet intant là, cette photo, c'est celle qu'il préfère et il le montre.

[IMG34416#L]EDF
"A Rennes, contre la Bosnie avec l'Equipe De France. Après très peu de matchs avec l'OL je reçois ma première convocation avec les bleus. C'est spécial, cela reste un rêve pour tout le monde d'être convoqué en équipe nationale. Quand cela arrive, tu ne peux qu'être heureux. Ce sentiment est un peu mitigé maintenant puisque je n'ai pas joué, je ne suis pas rentré, cela ne compte pas comme une sélection. La deuxième fois où j'y suis retourné, je ne suis pas rentré non plus, j'espère que la prochaine fois sera la bonne.
Il y avait une bonne ambiance dans le groupe, ancien et nouveaux, cela se passait bien. En faisant 2 stages de trois jours, on n'a pas le temps de bien connaître tout le monde, je restais plus avec ceux que je connaissais déjà en Espoirs et les lyonnais bien sûr."

[IMG34417#L]Fenerbahçe-OL
"C'est aussi un bon souvenir même si je n'ai joué que 10 minutes à Fenerbahçe. J'ai fait une bonne entrée, l'équipe à fait un bon match et c'est certainement la plus grosse ambiance dans laquelle j'ai joué, impressionnant. Sylvain (Wiltord) me donne encore un ballon de but dans ce joli match, un des plus beau que l'équipe ait fait cette saison. C'est celui qui nous a vraiment lancé vers la qualification, face à un adversaire direct à la seconde place. Cela allait se jouer entre eux et nous, on a pris une bonne option sur eux là-bas avant de confirmer à domicile.
Je rentre, je marque... Je ressors du match avec une bonne impression, celle du travail bien fait. Il y a des fois où tu rentres sur le terrain mais pas dans le match ; des fois où tu dois préserver un résultat, dans ce cas là tu as l'impression de ne pas servir à grand-chose. Mais cette fois-ci, en inscrivant le but, tu as la bonne impression d'avoir été utile."

[IMG34418#L]BEN & PAF
"Avec Benoît (Pedretti), je ne garde pas de souvenir particulier face à lui lors de cette rencontre OL-OM. On ne s'est pas croisée souvent sur le terrain, la photo à du être difficile à trouver. Je n'ai fait qu'une mi-temps ; Le dernier match avant la trêve ; On fait match nul ; L'équipe était un peu fatiguée... Ce match ne m'a pas trop marqué.
Avec Benoît, on s'appel souvent, je suis content que ça aille mieux pour lui car c'était difficile au départ. Le fait de jouer contre lui, c'est bien moins spécial que de jouer contre Sochaux. Ici, l'adversaire était Marseille, j'ai l'habitude de jouer contre eux, il n'y a pas ce pincement au coeur contrairement aux rencontres face à Sochaux, même si Benoît jouait en face. Cela arrive régulièrement d'être confronté à d'anciens coéquipiers, tandis que contre son ancien club...
On avait une bonne relation dans le jeu lui et moi puisque l'on a joué presque 10 ans ensemble. Il savait où me placer les ballons, je savais où il allait me la donner. On avait beaucoup d'automatismes que je n'ai pas encore avec mes coéquipiers lyonnais, il faut du temps, des matchs... Cela va venir, d'ailleurs avec Djila on commence à bien se comprendre sur le terrain, ça vient.
Benoît n'a pas vraiment de surnom, c'était « Ben » et il m'appelait simplement « Pierrot ». On m'appel Pierrot, Pierre où même PAF certaines fois, le seule qui me dérange est Alain, je n'ai pas l'habitude, je ne me retourne même pas."

[IMG34419#L]Penalty...
"Ohh la la, celle là, on va essayer de vite l'oublier. Clermont, match pas terrible, penalty pas terrible. Ce n'est pas la première fois que je loupe un peno et pas la dernière. Ce match est derrière moi et ce n'est pas celui que l'on retiendra de la saison. C'est dommage car on aurait pu faire quelque chose de bien dans cette compétition. Je les tirais à Sochaux, j'en ai loupé également. Dès le départ je ne le sentais pas bien, je n'avais pas fait un bon match. Je savais déjà où j'allais tirer, je voulais la mettre là, de ce côté mais un peu plus haut. Enfin, le plus gênant est la défaite, pour le penalty, j'en re-tirerais, j'en re-louperais, j'en re-mettrais..."

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte