Masculins / Carnets de voyage du Br�l

Du centre d'entraînement... aux plages

Publié le 23 mars 2005 à 21:43:00
Du centre d'entraînement... aux plages

Du centre d'entraînement... aux plages

[IMG34410#L]Lever ce mercredi à 6h du matin; direction le nord de l'état de Rio pour se rendre au centre d'entraînement de la Selecao à Teresopolis. Soit 90 bonnes minutes de route. Après les embouteillages de la ville, la circulation se fait moins dense sur l'autoroute empruntée aussi par les vélos sur la file de droite ! La route s'élève peu a peu; la végétation devient verdoyante; l'air plus frais... un bonheur. La route serpente de plus en plus dans un paysage de toute beauté avec des montagnes tout autour. Nous sommes dans le Parc National de la Serra dos Orgaos, un endroit prisé par ceux qui pratiquent l'escalade et les randonnées. Le Doigt de Dieu (Dedo de Deus) culmine a 1 651 m et domine la Granja Comary... les magnifiques installations de la CBF. Le centre Heleno Nunes ? Un paradis de l'entraînement ! Un plan d'eau, des fleurs, des arbres, des terrains d'entraînement et sur les hauteurs, les bâtiments avec les chambres des joueurs. La sécurité est réduite au strict minimum; Marcelo nous sert une fois encore de passeport pour entrer. La Selecao est à l'échauffement dans une somptueuse tenue bleue. On reconnaît Juninho aux côtés de Kaka ; un peu plus loin, il y a Cris; devant Roberto Carlos et Cafu conduisent le groupe; Ronadinho et Ronaldo ferment la marche. Les hommes de Pareira préparent les matchs contre le Pérou et l'Uruguay. A l'ombre d'un arbre, Zagalo, assis, regarde tranquillement le mouvement. [IMG34409#R]On croit rêver de se retrouver là avec les autres medias... Après l'échauffement rythmé par les battements de main du préparateur physique, place à quelques exercices avec le ballon... rien de bien violent. Les chaussures des joueurs avaient été alignées par les intendants tout comme les glaciaires. A chacun son boulot. Cela rigole et pour se détendre un peu plus, ces artistes font des concours de barre transversale. Le premier qui la touche? Ronaldo... Quant aux 2 gardiens de but, Carlos et Dida, ils sont immenses au point de rendre leur cage minuscule!

1 heure après le début, les 22 joueurs dont 19 opérant en Europe se dirigent vers la sortie. Nous aurons la chance immense de travailler longuement avec Cris et Juninho... aussi heureux de nous voir que nous de leur parler. La famille lyonnaise n'est pas une utopie avec ces gens là. Quelle disponibilité des 2 olympiens... Au point d'énerver les bruyants journalistes locaux. Désolé, mais nous voulons en profiter. Sur le point de quitter le Clairfontaine brésilien, Marcelo ira de sa remarque: "Tu imagines le nombre de millions d'euros sur cette pelouse ?" L'ancien lyonnais est reconnu, interviewé... Puis il va discuter avec son copain Cafu... Il est ici un peu chez lui: "Je venais au Centre quand j'étais sélectionné (2 sélections et 14 fois sur le banc). Des fois, le brouillard tombe sur la ville et le coach est obligé d'annuler la séance". Pas de crainte à avoir ce mercredi. Le soleil cogne.... premiers coups de soleil garantis. En redescendant, la tête encore dans les étoiles, Marcelo parle des cadences infernales. "Au Brésil, les gars jouent plus de 80 matchs par saison... alors quand ils viennent en Europe, ils n'ont pas trop de problème..."

[IMG34411#L]Retour sur la route; direction Rio et la chaleur en se souvenant que Juninho nous a promis son maillot du match contre le Pérou. Retour dans les embouteillages en se dirigeant vers le stade de Vasco de Gama, Sao Januario (40 000 places); le stade de Juninho et d'Anderson. Mais avant arrêt buffet; sur les recommandations de notre chauffeur Carlos, le déjeuner sera portugais. A l'Adegao Portugues, place à la célèbre Bacalhau... 60 minutes plus tard, nous roulons dans de petites rues aux abords du stade de Vasco entouré de favelas. Marcelo doit parlementer... et nous avons l'autorisation de filmer rapidement ce lieu qui ressemble un peu à un coupe gorges ! Mais Dieu que le bâtiment est magnifique... il a cet air hispanique avec les croix de l'explorateur Vasco de Gama. Dommage que le football carioca ait perdu de sa verve. "Aujourd'hui, ce sont les clubs de Sao Paulo qui dominent. A Rio, il y a de sérieux problèmes..." Le maître Marcelo a parlé... et décrit quelques pratiques douteuses des dirigeants du Vasco pour intimider les visiteurs! Cela n'empêche pas de regarder tous les titres affichés sur les murs d'une tribune. Les coups de soleil sont de plus en plus irritants... Marcelo a la grippe... il faut cependant poursuivre vers les plages de l'immense cité. La pellicule n'attend pas selon Saint Stéphane, le cadreur-réalisateur qui se plaint du manque de clarté... Retour dans les files de voiture... Le paysage est toujours aussi mélangé. A quelques centaines de mètres d'une plage, une favela étend sur une colline ses 200 000 âmes... spectacle hallucinant! Puis, nous foulons le sable de Barra da Tijuca réveillé par des éclairs et des coups de tonnerre... Ipanema... Copacabana... des noms de cartes postales. Des kilomètres de sable blanc. Des centaines de terrains de volley, de foot... des gens par dizaines qui courent le long de l'océan. Et des strings à toutes les sauces... généralement bronzées."Tu sais ce que l'on dit au Brésil ? A Rio, on s'amuse, on fait du sport... A Sao Paulo, on travaille". Le Pauliste Marcelo se marre... lui qui passe des heures au téléphone pour son travail. Un adorable compagnon de route.

La journée est passée comme dans un rêve ; La pluie s'est de nouveau manifestée vers 18h... Demain, réveil à l'aube. L'aéroport... l'avion pour Sao Paulo, la ville de Marcelo. Un programme chargé. Nous retracerons le parcours de Marcelo, d'Edmilson... nous irons a Santos ou Pelé a joué quasiment toute sa carrière. Une autre carte postale...

(mercredi 23 mars 2005 en direct du Brésil)

Sur le même thème
  • Masculins / Auxerre - OL J-1
  • Masculins / Auxerre - OL J-2
  • Masculins / Auxerre - OL J-3
  • Masculins / Carnets de voyage du Br�l
  • Masculins / Carnets de voyage du Br�l
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte