Masculins / ASI

Arrêt sur images avec Eric Abidal

Publié le 02 mars 2005 à 15:01:00
Arrêt sur images avec Eric Abidal

Arrêt sur images avec Eric Abidal

[IMG34173#L]Une nouvelle rubrique vous sera proposée chaque semaine et ce dès ce jeudi 3 mars. Un joueur, un membre du staff commentera 6 photos qui montrent un instant particulier de sa saison. Libre à lui de s'exprimer comme il l'entend sur ces images fixes. Les premières photos, les premiers guillemets sont ceux du défenseur Eric Abidal au lendemain de l'élimination en Coupe de France contre Clermont et à la veille du déplacement à Caen. L'international français avait déjà tourné la page de la déception Clermontoise. Place à son premier album photos présenté dans l'ordre chronologique de sa saison.









[IMG31827#L]Le jour de la signature d'Eric Abidal à l'OL
« Cette photo, c'est le début de l'aventure lyonnaise pour moi et pour PAF. Je m'en souviens, c'était le 7 juin 2004. A ce moment là, je venais d'atteindre un de mes objectifs qui était de signer et de jouer dans un grand club français. Cela s'est donc produit ce jour là. J'avais franchi un palier en signant; il fallait ensuite confirmer sur le terrain; il ne me restait donc plus qu'à bosser.
Le numéro 13 ? Frau l'a pris. Mois de toute manière je ne l'aurais pas pris. Je ne prends plus de chiffre qui comprend le nombre 3. C'est fini avec ce genre de numéro dans le dos depuis ma blessure à Lille. En fait, j'aurais préféré le 14, mais il était déjà pris par Sid (Govou). Enfin, j'ai choisi le numéro 20 pour mon père. C'est le jour de sa naissance.
Quand je regarde la photo, j'ai le sourire, je suis heureux... C'est bien mieux quand j'ai les cheveux courts... Tu ne trouves pas?». Le sourire, le bonheur d'Eric Abidal, c'est la photo qu'il préfère de cet album, celle qu'il met en évidence et il le montre.

[IMG34176#L]Le match aller contre Manchester United
« Un bon match. J'avais un grand client en face de moi. J'étais motivé, tr¨s... J'avais la rage, une grosse envie de lui montrer qu'ici, ce ne n'est pas la balade comme en Angleterre. Enfin, on a tout de même fait match nul. Ce n'est pas si mal au bout du compte même si on aurait pu faire mieux. Il faut reconnaître qu'offensivement, il y a beaucoup de qualité à Manchester. Christiano (Ronaldo), je ne l'ai pas lâché. A chaque passe qu'il recevait, à chaque contrôle, j'étais là, à l'affût, et je ne lui ai pas laissé 1 centimètre.
J'observe les rencontres et je l'avais déjà vu à l'oeuvre. Pour moi, il a un peu le même profil que Zaïri, le Sochalien. Maintenant, quand on fait un bon match contre Christiano Ronaldo, derrière il faut également assurer. »

[IMG34178#L]Sa première sélection en équipe de France
« L'équipe de France. A Rennes. C'est un autre monde. C'est le niveau au dessus avec plus de pression. Tout le monde te regarde; les gens t'attendent, t'observent, te découvrent... J'ai travaillé pour y être, pour y entrer. Il faut maintenant travailler pour y rester. C'est un autre monde... il ne faut pas se rater quand tu portes le maillot bleu.
Ma famille, mon père, étaient très heureux; ils étaient fiers. Papa a eu le premier maillot, il est un peu étroit pour lui (en rigolant). Il sait comment j'ai cravaché pour en arriver là.
Sur cette photo, je tacle parce que je suis battu. Le gars est déjà passé. Je l'ai déjà dit, je ne tacle que lorsqu'il n'y a pas d'autre moyen... à cet instant, il fallait que je sorte la faucheuse...»

[IMG34180#L]Le but qu'il "donne" à Peguy Luyindula
« J'ai relancé la carrière de Peguy (Luyindula) ! Avec une tête dévissée je lui ai transmis une passe décisive. C'est un mal pour un bien; un mal pour nous et un bien pour Peg. C'est une boulette, je ne m'en cache pas; oui, une boulette.
Sur l'action, j'étais trop loin pour revenir, j'espérais que Nico (Puydebois) l'arrête ou que Peg rate le cadre. Suite à ce but, j'étais vraiment dégoûté; pour moi, pour le public, pour l'équipe... Avec un but de retard, ce n'est jamais évident, surtout contre Marseille. Il fallait se re-motiver, surtout moi; et en plus je revenais de blessure. »



[IMG34179#L]Son retour dans le Nord en Coupe de la Ligue
« Il 'jump' haut le mec sur la photo (rire). Ce match est un mélange de tout : content, pas content, déçu, joyeux, but, blessure, re-blessure (Hatem Ben Arfa), défaite...
Je retrouvais le Nord; je connaissais tout le monde sur le terrain, toute l'équipe d'en face. Suite à ma blessure, j'ai voulu rester mais ce n'était pas possible, même en serrant les dents et pourtant je ne suis pas douillet. Ensuite, le match ? C'était la débandade. On revient au score; on prend l'avantage; Hatem se blesse; ils égalisent, on perd...
Sur cette photo, j'ai un petit air de Desailly, pur défenseur... Mais en plus beau (rire) »

[IMG34181#L]La performance au Werder de Brême
« Werder-OL? Très bon match, très belle prestation. Ce match aller, ce n'était que du bonheur, ma première rencontre en Allemagne. Chapeau si on fait pareil ici car le Werder joue bien au ballon. On s'est bien défendu, on a bien su réagir.
La qualification ? On ne s'est jamais dit, jusqu'à présent, que l'on était qualifié en quart. Il reste 90 minutes à jouer à Gerland; ces minutes seront déterminantes. Là-bas il faisait froid, très froid, avec de la pluie, de la brume...Les conditions étaient difficiles mais peu importe le temps... c'est pareil pour notre adversaire; cela fait partie du métier; et seul le meilleur l'emporte. »

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte