Masculins / Rétro de l'année 2004

Décembre 2004: La trêve bien au chaud...

Publié le 01 janvier 2005 à 09:46:00
Décembre 2004: La trêve bien au chaud...

Décembre 2004: La trêve bien au chaud...

Mois : Janv - Fév - Mars - Avr - Mai - Juin - Juil - Aoû - Sept - Oct - Nov - Déc


[IMG34278#L]Nous n'avons pas vu le temps passé et nous voici déjà en décembre. L'OL est en tête de la Ligue 1 avec 36 points en 16 journées; Lille suit à 5 points et Sochaux à 11. En Champions League, il ne reste plus qu'une seule journée de poule... décisive pour la première place du groupe D entre Mancuniens et Olympiens. Pour finir « en first position » et recevoir lors du match retour des 1/8ème de finale, les Gones doivent compter sur eux face au Sparta et sur une performance des Turcs de Fenerbahçe qui recevront au même moment les Anglais de Sir Alex. En attendant « cette fête des lumières », Paul Le Guen a fixé un objectif chiffré à son groupe : passer en championnat la barre des 40 points.

Le 4, direction Ajaccio et le stade François-Coty. Courbis est revenu depuis quelques semaines aux affaires corses ; ce groupe reste sur un succès à domicile face à Marseille et un nul à Bordeaux. Les Olympiens, privés de Réveillère (suspendu), jouent avec Essien dans l'axe de la défense. Pas franchement à la noce pendant la majeure partie de la rencontre, tant les Insulaires ont soif de succès, les partenaires de Puydebois, décisif en 2 occasions, pensent l'espace de 5 minutes au hold-up parfait après la réussite sur coup franc de maître Juninho (88ème). Mais, il y a toujours un Brésilien pour en cacher un autre ! Lucas, à peine entré en jeu, plaçait un coup de boule victorieux sur un centre de Collin (93ème) et rétablissait la parité au tableau d'affichage. Adieu les 3 points... Les champions de France se contenteront d'un point comme leurs dauphins lillois. Alors que le Marseille du nouvel entraîneur Philippe Troussier est allé chercher la victoire à Caen.

[IMG33417#R]Retour à Gerland 4 jours plus tard... pour un somptueux feu d'artifice contre les Tchèques du Sparta Prague. Sans Wiltord et Govou, ménagés. Sans Juninho et Cris, sur le banc au coup d'envoi, Paul Le Guen a rajeuni son groupe. Et ça marche ! En 19 minutes, Essien et Nilmar ont déjà claqué 2 buts au pauvre Blazek. Peu après la mi-temps, Nilmar ajoute un troisième but. Gomez, Idangar et Truchet enfilent la tenue de lumière et « Sly » le gaucher plante son premier but en pros... du droit. Un magnifique instant de bonheur rehaussé en fin de rencontre par la réussite de Bryan Bergougnoux, qui pour avoir beaucoup tenté, méritait bien lui aussi d'inscrire son nom au rayon des buteurs d'une soirée « inoubliable ». 5 à 0 à Gerland sous le charme de ces jeunes pleins d'allant et de talent ; 3 à 1 à Istanbul pour Fenerbahçe... l'OL terminait devant Manchester au classement. Auriez-vous misé un euro lors du tirage au sort du mois d'août sur cette conclusion? Il ne reste plus qu'à attendre maintenant le nom du futur adversaire en 1/8ème de finale.

Pour patienter, il faut se coltiner les Bordelais de Michel Pavon au stade Chaban Delmas. Vous parlez d'une partie de plaisir ! Solides comme un forteresse, les 2 formations cadenassent les débats. Rien ne passe... et les rares occasions franches de but trouvent soit le poteau, soit un défenseur revenu en catastrophe, soit un gardien volant. 0 à 0. L'OL est toujours leader invaincu. Lille est revenu à 3 points ; Monaco, à 9. Les 26 matches précédents, les cadences infernales, les absences, les adversaires pèsent de plus en plus sur les organismes lyonnais qui ne veulent pas pour autant céder.

Il reste 90 minutes avant de partir en vacances. Elber est repassé par Lyon pour expliquer ce que la majorité des gens ont du mal à comprendre ! A peine revenu et déjà reparti... l'actualité est ailleurs avec la venue de l'OM de Peguy Luyindula et le tirage au sort du 1/8ème de finale de la Champions League. Quelques heures avant ce dernier match de l'année, Paul Le Guen et ses hommes apprennent qu'ils iront fin février à Brême pour affronter le Werder de Micoud avant de recevoir ces Allemand 15 jours plus tard. A priori, cela semble mieux que de tomber sur le Real, Barcelone... Reste donc à bien négocier les Marseillais pour garder son invincibilité en tentant pourquoi pas de dépasser cette fameuse barre des 40 points. Bien organisés sans être géniaux, ces Phocéens vont « enquiquiner » les coéquipiers de Govou. Ils ouvrent le score dès la 3ème minute de jeu par ... Luyindula sur un cadeau défensif local. Heureusement Govou rétablira la situation 7 minutes avant le repos.

[IMG33532#L]En deuxième mi-temps, malgré le changement tactique initié par Paul Le Guen (Frau à la place de Diatta et Essien en défense centrale), le résultat de la rencontre ne sera pas modifié. Les Olympiens se quittent sur ce match nul. L'OL, 39 unités, reste à un point de la fameuse barre fixée par son coach. Cet OL, un peu las, a terminé sur 3 nuls. Lille suit toujours à 3 longueurs et Auxerre s'est rapproché à 7 points. Le soir même de ce 17 décembre, les Lyonnais étaient en vacances jusqu'au Mercredi matin 29. Pour préparer bien évidemment la reprise à Viry en Coupe de France (le 8 janvier), mais aussi la suite copieuse de leur saison... attendue avec impatience.

Encore un entraînement ce vendredi matin avant la bascule vers 2005 et tout le monde sera prêt pour les nouvelles aventures des Gones qui vont bénéficier des retours de Coupet d'abord, puis de leur capitaine Cacapa et de Benarfa. L'année 2004 ? Ce fut tout simplement une très belle année que l'on a eu énormément de plaisir à faire revivre.

Mois : Janv - Fév - Mars - Avr - Mai - Juin - Juil - Aoû - Sept - Oct - Nov - Déc

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte