Masculins / R�o de l'ann�2004

Septembre 2004: De l'été radieux à l'automne prometteur

Publié le 30 décembre 2004 à 19:45:00
Septembre 2004: De l'été radieux à l'automne prometteur

Septembre 2004: De l'été radieux à l'automne prometteur

Mois : Janv - Fév - Mars - Avr - Mai - Juin - Juil - Aoû - Sept - Oct - Nov - Déc


[IMG32500#L]4 matches disputés en Août ; 2 nuls et 2 succès. Elber au tapis pour de longs mois... Balmont parti à Nice... et une dernière touche à l'effectif olympien avec les signatures le 30 et 31 août de Nilmar et de Wiltord. L'OL, version 2004-2005, est enfin au complet... et tous les esprits sont rassurés. Ces 2 derniers joueurs ont une dizaine de jours pour préparer leurs premiers pas chez les Gones qui pourraient avoir lieu le 11 septembre à Rennes. En attendant, place à une petite trêve internationale avec l'Equipe de France qui débute les éliminatoires de la Coupe du Monde par la réception le 4 septembre d'Israel et un déplacement le 9 à Torshavn pour affronter les Îles Féroé. Un nul 0 à 0 et une victoire 2 à 0. Coupet, titulaire dans la cage française, a fait son boulot.

Le 11, Paul Le Guen et Yves Colleu retrouvent Rennes pour le compte de la 5ème journée du championnat. Benarfa est titulaire pour la première fois de sa carrière chez les pros, tout comme Clément. Wiltord et Nilmar sont sur le banc. Les Lyonnais vont faire la différence en seconde période. Wiltord entre à l'heure de jeu ; Nilmar, dans le dernier quart d'heure. Et ce gamin de 20 piges signe un doublé en 6 minutes en reprenant deux passes de Malouda. Le but de la tête ans les arrêts de jeu de Dudu ne changera rien au résultat : L'OL repart de Bretagne avec 3 points au classement et avec la certitude d'avoir fait une belle affaire avec le jeune brésilien. Quant à Cris, pour son deuxième match sous les couleurs olympiennes, il a confirmé qu'il était de la race des grands défenseurs.

[IMG32572#R]Septembre est le mois où les choses s'accélèrent pour les hommes du président Jean-Michel Aulas depuis qu'ils ont pris l'habitude de participer à la Champions League. La poule, on la connaît (MU, Sparta Prague et Fenerbahçe). Les Anglais de Manchester vont ouvrir le bal le 19 à Gerland. Des Mancuniens qui ont fait signer le Terrific Rooney. Mais l'ancien d'Everton, tout comme Rio Ferdinand, Saha ne seront pas sur la pelouse. L'OL, au «complet », est emmené par Wiltord. Les partenaires de Cacapa font une première période de toute beauté ; bouscule ces Reds et inscrivent 2 buts par Cris et Frau. Quel boulot de Wiltord sur la réalisation de l'ancien sochalien. En 5 minutes, juste après la mi-temps, ce diable de Van Nistelrooy remet les compteurs à zéro. La rencontre est superbe ; elle peut basculer dans un camp comme dans l'autre. En fin de match, Nilmar se demande encore comme il ne délivre pas les siens sur un face à face aérien avec «l'approximatif» Howard. Et Juninho touche la base du poteau gauche du gardien américain... Dommage... mais Gerland s'est régalé. 1 point pour débuter contre MU, c'est bien tout en sachant qu'il faudra aller récupérer les points perdus à domicile.

Gerland, toujours et encore. Le 19, ce sont les Corses de Bastia privés de Née et de Vairelles qui sont les hôtes des Lyonnais. Est-ce la fatigue engendrée par les efforts européens ? Est-ce la valeur ce cette formation bastiaise entraînée par l'inconnu Ciccolini ? Est-ce le rajeunissement de la troupe locale avec les titularisations de Benarfa et de Nilmar ? Le résultat et la manières laissent à désirer : 0 à 0, malgré 4 occasions franches de but manquées par Wiltord (2), Govou et Nilmar.

On récupère un peu ; Toulouse est fixé au mercredi 22. En costaud du début à la fin, Essien et ses frères prennent la mesure des Violets. Essien sur coup franc et Malouda dans les arrêts de jeu portent le score à 2 à 0. Abidal, blessé en fin de première période, ayant été remplacé par Diatta. 7 journées sans défaite... L'OL a de belles couleurs avant de recevoir, le samedi Monaco. Ce match au sommet donnera finalement des débats moyens hachés à l'extrême par le théâtral M. Duhamel. 48 coups francs ; 5 cartons jaunes et 1 rouge. Des gardiens en grande forme... Pas de but. Les Olympiens viennent d'enregistrer leur 3ème nul à domicile en 4 rencontres et n'ont marqué que 2 buts devant leurs supporters...

[IMG32928#L]Pour finir ce mois de septembre, rien de tel qu'un déplacement dans la somptueuse ville de Prague. Un peu de tourisme... mais surtout les gars du Sparta à affronter. Les coéquipiers de Poborsky ont perdu à Fenerbahçe 1 à 0 lors de la première journée. Sur leur terrain et devant tout juste 12 000 spectateurs, ils ne peuvent envisager rien d'autre qu'un résultat positif. Les Champions de France aussi après leur nul contre les Mancuniens. Cela démarre plutôt mal pour les partenaires de Coupet qui se font surprendre ans les airs par une tête de Jun (7ème). Mais « Mike » sonne la charge victorieuse sur une frappe de mammouth (25ème). L'OL montre sons savoir faire que Wiltord conclut d'un grand pont sur Blazek (58ème). Malgré quelques facilités qui auront le don d'énerver Coupet après la rencontre, l'OL repart de Prague avec les 3 points.

6 matches amicaux, un Trophée des Champions, 8 matches de Championnat et 2 de Champions League... et ces beaux gones sont toujours invaincus au début de l'automne. L'OL a été incontestablement le tube de l'été !

Mois : Janv - Fév - Mars - Avr - Mai - Juin - Juil - Aoû - Sept - Oct - Nov - Déc

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte