Masculins / R�o de l'ann�2004

Avril 2004: un fauteuil tant convoité

Publié le 22 décembre 2004 à 15:18:00
Avril 2004: un fauteuil tant convoité

Avril 2004: un fauteuil tant convoité

Mois : Janv - Fév - Mars - Avr - Mai - Juin - Juil - Aoû - Sept - Oct - Nov - Déc


[IMG33561#L]Le mano à mano entre Lyon et la formation de la Principauté débute alors et un OM revanchard allait jouer le trublion en débarquant à Gerland. José Anigo souhaitait « laver l'affront du match aller ». Drogba ouvre le score; Luyindula lui répond; mais Meriem mettait tout le monde d'accord à la suite d'un exploit personnel à 5 minutes de la fin. Les Olympiens perdent en route plus que les 3 points: leur fauteuil de leader au profit des Monégasques qui n'avaient pourtant pris qu'un point la veille face aux Ajacciens (3-3); un Sidney Govou, chaud bouillant, sorti sur blessure à la 21ème minute ; leur série de 7 matchs sans défaites puisqu'il avait enchaîné 6 victoires et un nul depuis leur dernier revers face à Guingamp ; 15 années d'invincibilité face aux Marseillais à Gerland ; et enfin, les Gones n'avaient jamais encaissé plus d'un but en championnat sur leurs terres. En 90 minutes, beaucoup de stats partaient ainsi en fumée et les compteurs revenaient à 0. C'est bien évidemment une très mauvaise soirée mais comme le souligne Vikash (Dhorasoo) en fin de rencontre « on n'a pas encore dit notre dernier mot ».

On reste à Gerland et on change d'habit pour la venue de Porto. Le maillot "third" rouge sort de l'armoire pour le match retour des ¼ de finale. Le nouveau system 3-5-2 adopté par Paul Le Guen allait-il porter ces fruits ? 90 minutes pour le savoir; 90 minutes pour rattraper ses 2 buts de retard; 90 minutes pour "su(rv)ivre" en Champions League. Gerland s'est mis sur son 31 et chaque supporter croit en cette qualification... Luyindula également mais l'arbitre M. Frisk jetait un froid en sifflant Peguy hors-jeu ( ?) et en refusant le but après 4 minutes de jeu. Maniche marquait 3 minutes plus tard; Luyindula répliquait en vain. [IMG33562#R]Les supporters n'avaient plus trop le moral... Au retour des vestiaires Maniche doublait la mise; le but d'Elber en fin de rencontre permettait seulement à l'OL de rester invaincu à domicile en Champions League... seulement.

Strasbourg-OL se pointait à toute allure et les Olympiens n'avait pas le temps de se reposer. Un mal pour un bien car Patrick Müller et compagnie préféraient vite rebondir en championnat pour évacuer "leur gueule de bois au Porto". Le seul objectif de l'OL est maintenant d'obtenir ce troisième titre de champion de France; et Strasbourg aura beau faire une partie solide, cela n'empêchera point les Lyonnais de prendre les trois points. 1000ème victoire lyonnaise en 1ère division! C'est d'ailleurs Peguy, l'ex-Strasbourgeois qui s'en occupait au retour des vestiaires. 4 buts en 4 matchs contre les Alsaciens, « Peg » ne fait pas dans le détail. L'OL profite du nul de Monaco à Lens pour récupérer son fauteuil de leader avec 66 points. Monaco 65 points et Paris 63 points guettent toujours, épient, surveillent, rôdent, restent à l'affût du moindre faux pas des Olympiens. 10ème victoire à l'extérieur, 31 points pris sur 39, les rouge et bleu prennent le maillot jaune tant convoité et profitent d'une période de repos avant d'attaquer l'étape Bretonne de Rennes. Eric Deflandre et Vikash Dhorasoo annoncent par ailleurs leur départ en fin de saison.

Monaco, qui avait peut-être laissé des forces durant la demi finale aller contre Chelsea, n'arrivait pas à prendre le dessus face à Nantes au stade Louis II. Lyon reçoit Rennes à 20h00 et connaît le résultat des Canaris sur le Rocher. Une occasion en or que saisissent les Gones en inscrivant 3 buts en 14 minutes. Juninho, Essien et Luyindula relèguent Monaco à 4 points et le PSG à 3 points en inscrivant les 3 buts de la rencontre. Avec 69 points, l'OL dépasse désormais son total de points de la saison [IMG33563#L]précédente et s'approprie plusieurs podiums dont celui de la meilleure attaque, de la meilleure défense... On peut déjà commencer à souligner l'ovation de Gerland pour Vikash Dhorasoo lors de sa sortie à la 79ème minute. Affaire à suivre...

Il ne reste plus que 15 points à prendre. Lyon poussé par son public est désormais maître de son destin et paye la place à tous ses supporters au stade Chaban Dalmas pour la prochaine rencontre, contre un bon Bordeaux.

Mois : Janv - Fév - Mars - Avr - Mai - Juin - Juil - Aoû - Sept - Oct - Nov - Déc

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte