Masculins / Reprise du championnat J-14

Giovane Elber: Bon anniversaire

Publié le 23 juillet 2004 à 15:41:14
En ce 23 Juillet 2004, le Brésilien Giovane Elber fête ses 32 ans, ce qui en fait le joueur le plus âgé de l'effectif olympien 2004-2005. Né à Londrina, arrivé en Europe en Suisse à l'âge de 19 ans, il a commencé sa carrière sur le Vieux Continent aux Grashoppers de Zurich. En trois saisons, il a disputé 69 matches de championnat, marqué 41 buts, sans oublier 4 rencontres de Coupe d'Europe et 2 réalisations.

Après la Suisse, direction l'Allemagne et Stuttgart. Trois saisons encore ; 87 matches de championnat ; 41 buts. Puis le Bayern de Munich ; 169 rencontres de championnat ; 92 buts. 65 matches de Ligue des Champions ; 24 buts.

En début de saison dernière, il rejoint le champion de France en titre ; il disputera 27 journées de championnat ; il a marqué 10 fois. En champions League, en 9 rencontres, il a inscrit 3 buts. Plus deux autres buts en Coupe de France (Aire-sur-la-Lys et Monaco).

Quand on lui demande en ce jour d'anniversaire et de photo officielle ce qu'il faut lui souhaiter, il répond : « marquer des buts et participer à l'obtention de nouveaux trophées. J'ai envie de récompenser tous les supporters qui ont été gentils avec moi… » Plus personnellement, Giovane n'a qu'un souhait : « la santé ; sans elle tu ne peux rien faire… ». Une chose est sûre avant le début de cette saison, l'ancien munichois a progressé en Français, même si on le sent encore intimidé lorsqu'il s'exprime dans la langue de Molière.

[IMG32219#W]Pour les choses du terrain, en ayant participé à toute la préparation olympienne et avec près d'une année en commun avec ses partenaires lyonnais, les supporters attendent effectivement des buts. Il en a marqué 15, toutes compétitions confondues la saison dernière, En championnat, ses 10 réalisations ont « rapportées directement » 9 points ; personne n'a oublié, aussi, son but à Munich et celui contre le Celtic de Glasgow en Ligue des Champions. Et les plus « pointus » se souviendront qu'il a fait 4 passes décisives dans sa saison, uniquement en championnat, toutes à destination de Luyindula. Au-delà de son travail de fixation, pas toujours reconnu, de ses prises de balle en forme de régal pour les yeux, il aurait pu apaiser ses censeurs en réussissant à convertir ses nombreux face à face avec les gardiens adverses (22 duels perdus sur 28 !).

En 4 matches amicaux, il n'a toujours pas marqué, alors qu'il « plante » énormément à l'entraînement. A Chambéry, il a joué le rôle du leurre au premier poteau pour favoriser la réalisation de Frau contre le PAOK Salonique. « Monsieur Gio » n'est pas qu'un buteur muet ou réaliste ; c'est avant tout un joueur de football dont la langue d'expression se nomme simplement collectivité ! Bon anniversaire.



R.B.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte