Masculins / Reprise du championnat J-22

Balmont - Clement: les marathon men du milieu

Publié le 15 juillet 2004 à 13:43:07
[IMG32134#W]L'un a 24 ans, mesure 165cm, compte 44 matches de Ligue 1 (9 avec l'OL et 35 avec Toulouse) ; l'autre aura 20 printemps le 26 août prochain une expérience de 13 minutes au plus haut niveau (5 minutes contre Rennes et 8 face à Bordeaux) sans oublier 24 minutes à St-Omer le 3 janvier 2004 en Coupe de France contre Aire-sur-la-Lys.



Après un prêt d'une saison dans la cité des Violettes, le plus ancien, droitier, surnommé « Pitt » par ses potes est revenu dans son club formateur pour se faire une place au soleil. Le plus jeune, gaucher dès ses premiers ballons touchés au club de Rives (38) avant de rejoindre à 13 ans l'OL, est toujours en phase de découverte.

Lors des deux premiers matches amicaux, ils ont occupé ensemble le milieu de terrain olympien pendant 60 minutes. Pressing, récupération, replacement, relance, organisation ; derrière, devant, sur les côtés, au milieu … au sol, en l'air « ces jumeaux de l'effort» ne ménagent pas leur peine. De tâches obscures, le plus souvent, en actions plus éclatantes, ils imposent une présence physique de tous les instants ; individualités au service du collectif avant tout. Carrosseries, solides ; moteurs, sans ratés, ces altruistes mouillent le maillot avec intelligence. Et ils aiment çà de concert ! En pensant que c'est bien naturel d'être ainsi au poste qu'ils occupent.



« En milieu défensif, il faut courir. Cela ne me dérange pas. D'autant qu'en m'entraînant avec les pros, j'ai progressé dans le domaine physique. Je me suis senti mieux contre les Grecs que lors du premier match. Mon poste, c'est numéro 6, même si je peux jouer sur le côté de la défense (le cas contre Aire-sur-la-Lys). Avec Florent, on se partage le boulot en respectant les consignes de Paul Le Guen. Quand l'un monte, l'autre reste un peu plus derrière. Pas question de partir ensemble à l'abordage ». Réservé en dehors des pelouses, Jérémy Clément s'engage sans aucune retenue sur le terrain. A l'impact, il fait mal ! "J'aime les contacts. Je n'ai jamais peur ». Grecs et Castelroussins sont déjà tombés, avec quelques soucis, sur ce jeune gaillard dur au mal qui a apprivoisé VTT et col de l'Iseran, lors du dernier stage de Tignes, en premier de cordée.



Pour « l'ancien plus expansif », Florent Balmont, courir rime avec plaisir. « J'ai toujours aimé çà. Au fil des saisons, des préparations, je progresse dans le domaine physique. L'expérience acquise m'aide. Et puis, il y a l'hygiène de vie. Du coup je me sens de plus en plus costaud pendant les rencontres. Et à l'issue de ces deux premières rencontres, je ne suis pas sorti fatigué.Ces matches amicaux sont l'occasion de se montrer ; de prouver des choses au coach. Avec Jérémy, on s'entend bien. Je crois que cela a bien marché contre le PAOK ».



[IMG32146#W]Qu'en pense Paul Le Guen ? « Les jeunes comme Jérémy, dont j'ai apprécié l'attitude dans la montée de l'Iseran, Florent et les autres ont le goût de l'effort. Cela me plait. Ils ont intégré, dans l'ensemble, le fonctionnement d'un club comme l'OL. Ils savent, pour ceux qui arrivent dans le groupe, qu'ils ne peuvent rien revendiquer. Compléments d'effectif, ils l'acceptent ! C'est très positif. Cela se traduit sur le terrain, lorsque je fais appel à eux. Le comportement est très important. Ils ont une bonne

mentalité, qualité indispensable. Et le talent. Nombre d'entre eux seraient déjà titulaires dans d'autres clubs. En plus, pour en revenir à Jérémy, il avait un peu une revanche à prendre par rapport au premier match. Il a répondu présent».



L'entraîneur lyonnais parle ensuite d'émulation saine entre eux, voire de fraternité. « J'avais par exemple l'impression la saison dernière qu'ils se réjouissaient de la réussite de Jérémy Berthod. Ils ne sont pas jaloux, même s'il peut y avoir de la concurrence… »



Aux deux Marathon Men d'allonger la foulée pour être au départ, le plus souvent, ou à l'arrivée de la cinquantaine de matches qui attend le groupe olympien. Question souffle et envie, il ne devrait pas y avoir de problèmes.



R.B.







X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte