Masculins / OL Champion

Analyse : Un final de Champion !!!

Publié le 23 mai 2004 à 23:20:32
La fête, l'émotion, trois buts et une superbe victoire, l'OL a conclu de la meilleure des manières une nouvelle saison de sacre ! Les Lyonnais, qui voulaient absolument s'imposer, ont donc plus que rempli leur mission, en battant Lille 3-0, grâce à des buts de Govou, Diarra et un dernier, merveilleux, de Luyindula. La soirée aura également été marquée par le vibrant hommage de Gerland à Delmotte, Deflandre, Dhorasoo et Vercoutre. Ils ont largement mérité, tout comme l'ensemble de leurs coéquipiers, ce feu d'artifice final qui s'envolera loin dans le ciel lyonnais. Où trois étoiles brillent au firmament !
Merci l'OL ! Trois fois merci !!!
La fête, l'émotion, trois buts et une superbe victoire, l'OL a conclu de la meilleure des manières une nouvelle saison de sacre ! Les Lyonnais, qui voulaient absolument s'imposer, ont donc plus que rempli leur mission, en battant Lille 3-0, grâce à des buts de Govou, Diarra et un dernier, merveilleux, de Luyindula. La soirée aura également été marquée par le vibrant hommage de Gerland à Delmotte, Deflandre, Dhorasoo et Vercoutre. Ils ont largement mérité, tout comme l'ensemble de leurs coéquipiers, ce feu d'artifice final qui s'envolera loin dans le ciel lyonnais. Où trois étoiles brillent au firmament ! Merci l'OL ! Trois fois merci !!!





Le jeu

L'OL voulait finir en beauté, c'est chose faite, et bien faite ! Après 20 premières minutes de mise en route, les Gones ont ensuite surclassé Lille. Juste avant la pause, Sidney Govou, servi par son compère, Peguy Luyindula, ouvrait le score d'un tacle rageur et pouvait dès lors se lancer dans une danse du papillon du plus bel effet (40') ! La seconde période repartait sur les mêmes bases avec un OL tout feu tout flamme, qui ne tardait pas à doubler la mise. A l'origine, il y avait un rush de Malouda, stoppé irrégulièrement par Abidal. M. Bré indiquait le pénalty et Djilla Diarra en profitait alors pour inscrire son premier but en L1 avec l'OL ! Le score acquis, le spectacle se déroulait cette fois dans les tribunes avec un énorme « On est les Champions » repris par tout Gerland ! Dhorasoo, Deflandre, Delmotte et Vercoutre pouvaient quitter définitivement Gerland dans une immense standing ovation empreinte d'une intense émotion. Chapeau messieurs pour ces années de bonheur en rouge et bleu et merci pour tout ! Chapeau également pour Mister Luyindula qui ajoutait un peu plus à l'extase ambiante en allumant la lucarne de Wimbée d'une reprise magnifique (79') ! Feu d'artifice, envahissement de pelouse, « We are the Champions », venaient ponctuer la remise du trophée aux triples Champions de France, et conclure une soirée qui restera à jamais dans les cœurs de toute un stade, une ville, une région.



La clé de la saison



Abnégation, volonté, ténacité, esprit de conquête, voilà sans doute la clé de la

réussite cette saison d'un Olympique Lyonnais qui est parvenu à reprendre, en à

peine trois mois, les 10 points d'écart qui le séparait de Monaco, le 9 janvier

dernier, au soir d'une sévère défaite au pied du Rocher. Une performance

incroyable, devenue habituelle pour des Gones spécialistes des sprints finaux

victorieux. Et pourtant, seuls trois joueurs (Coupet, Müller, Juninho) ont

participé entièrement aux deux dernières fins de saison. Signe que, quels que

soient les hommes en place, l'OL est devenu une véritable machine à vaincre. Et

à régner.



Les chiffres de la saison



3, c'est évidemment LE chiffre de la saison. Trois, comme le nombre de titres de

Champion de France de l'OL. Mais aussi comme le nombre d'équipes à avoir été sacré trois fois d'affilée. Avant Lyon cette année, Saint-Etienne, de 67 à 70 puis de 74 à 76, et Marseille, de 89 à 92, avaient réussi cette performance exceptionnelle. Mais l'OL, plus fort encore, est le premier club à avoir remporté ses trois premiers titres consécutivement !



79. Grâce à une phase retour ébouriffante, où il a pris pas moins de 41 points (44 même si l'on compte la victoire face à Bordeaux en match en retard), L'OL termine donc la saison avec 79 points au compteur. C'est tout simplement le meilleur total pour un Champion dans un championnat à 20 clubs avec la victoire à 3 points. Un total déjà atteint par Nantes en 95 et Monaco en 97. L'OL est donc le… 3e club à réussir cette performance. Décidemment, l'OL et le chiffre 3 ne se quittent plus… !



64-26, comme la différence de buts finale des Lyonnais en 2003-2004. L'OL possède donc une différence de buts de +38 en… 38 journées ! Meilleure attaque et meilleure défense du championnat, le club lyonnais réalise même, avec ces chiffres, ses plus grandes performances offensives et défensives de son histoire. 64 buts marqués, c'était déjà son total en 2002, lors du 1er titre. 26 buts encaissés, en revanche, ça n'était jamais arrivé, le précédent record datant de 2000-2001, avec 30 buts encaissés. Plus que jamais, cette saison est donc celle de tous les records pour les triples Champions de France !



T.L.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte