Masculins / Mini tr�

Rétro Ligue des Champions...

Publié le 13 avril 2004 à 17:17:00
Rétro Ligue des Champions...

Rétro Ligue des Champions...

[IMG30428#L]Mercredi 7 avril, 22h45. Après un très joli parcours, ponctué entre autre par un succès à Munich ou encore une victoire dans les dernières minutes face au Celtic Glasgow, l'Olympique Lyonnais quitte la Ligue des Champions par la grande porte. C'est même sous les " Merci l'OL " de Gerland que les hommes de Paul Le Guen regagnent les vestiaires. L'aventure Ligue des Champions s'achève, avec certes quelques regrets, mais surtout avec beaucoup de souvenirs et de fierté. Une page se tourne pour les Gones mais les suivantes pourraient être encore meilleures...

L'OL, leader du groupe A...
[IMG30723#R]Tout débute le 29 août pour l'Olympique Lyonnais. Alors que Giovane Elber vient de parapher 24 heures plus tôt un contrat de deux ans en faveur des doubles Champion de France, la délégation lyonnaise se rend à Monaco pour assister au tirage au sort. Lyon tombera dans le groupe A, en compagnie du Bayern Munich (Allemagne), du Celtic Glasgow (Ecosse) et d'Anderlecht (Belgique). Trois équipes réputées en Coupe d'Europe.
Difficile donc, mais pas impossible. Après une première victoire à Gerland sur Anderlecht (1-0, but de Juninho), et une première défaite dans l'antre de Glasgow devant plus de 60 000 fans écossais reprenant tous en coeur le "You'll never walk alone...", les coéquipiers de Patrick Müller s'attaquent à l'ogre du groupe, le Bayern Munich et ses 4 Ligues des Champions ! Battus en 2001 dans ce même stade de Gerland (3-0), les Allemands n'arrivent pas en terre inconnue. Un match nul 1-1 (but de Luyindula pour l'OL) fera finalement l'affaire des deux équipes qui se retrouvent 15 jours plus tard au stade Olympique. Et là, exploit des Lyonnais qui grâce à Juninho et son coup franc magique, mais aussi Giovane Elber, l'ex-munichois, s'imposent 2-1.
La suite vous la connaissez : une d�faite à Anderlecht (1-0) puis une victoire extraordinaire face à Glasgow (3-2, buts de Elber et Juninho x2) dans un match fou, fou, fou, offrent aux Gones la première place du groupe A mais surtout un billet pour les 1/8ème de finale...

Les 1/4 de finale, une première...
[IMG31193#L]C'est la Real Sociedad du Français Reynald Denoueix qui se présente face à Lyon en 1/8ème de finale. Deux matchs importants pour le club qui pourrait se voir offrir, pour la première fois de son histoire, une place en ¼ de finale de la plus lucrative des Coupes d'Europe. Un rêve que les Lyonnais vont réaliser, en étant sérieux et efficaces au cours des deux matchs. Deux victoires sur le plus petit mais certainement le plus important des scores (1-0 à l'aller, but de Schürrer contre son camp; 1-0 au retour, but de Juninho) qui propulsent Lyon sous les projecteurs de la coupe aux grandes oreilles. C'est la fête à Gerland. Lyon se prend à rêver. Quoi qu'il arrive, l'objectif fixé en début de saison est dorénavant atteint. Le reste n'est que du bonus... Place aux 1/4 de finale !

Et Porto brisa le rêve...
Mais l'adversaire est redoutable pour Lyon qui hérite du FC Porto. Si le nom n'est pas aussi médiatique que le Real Madrid ou le Milan AC, la qualité y est tout autant. Tombeurs de Manchester au tour précédent, les hommes de José Mourinho vont faire parler leur expérience et tout leur talent lors des deux rencontres. Après une victoire 2-0 au match aller, les Portugais arrachent le nul (2-2) à Gerland, face à des Lyonnais qui auront cru dur comme fer à l'exploit. Gerland en ébullition ce soir là, acclamera ses joueurs une dernière fois pour les remercier. Lyon quitte la Ligue des Champions, la tête haute et avec plein d'espoirs...

[IMG31420#R]L'OL a donc franchi un nouveau cap cette année en Coupe d'Europe. Le club du président Jean-Michel Aulas peut désormais se targuer d'être parmi les 8 meilleures équipes européennes. "Je tiens à tirer un grand coup de chapeau aux joueurs et au staff car ils nous ont fait vivre de grands moments. C'était formidable." déclarera-t-il au soir de Lyon/Porto avec beaucoup de fierté. Il peut également croire qu'il a énormément gagné en expérience et en maturité durant une campagne riche en émotions. Gageons que les Lyonnais y retourneront rapidement. On a déjà hâte...

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte