Masculins / Strasbourg 0 - OL 1

L'OL retrouve la tête !

Publié le 12 avril 2004 à 00:01:21
Vainqueur à Strasbourg, 1-0, grâce à un but de Peguy Luyindula dès la reprise (46'), l'OL retrouve sa place tout en haut du classement, avec un point d'avance sur Monaco et trois sur Paris. Mais ce succès lyonnais, le 10ème de la saison à l'extérieur (!), fut particulièrement difficile à acquérir, les Gones marquant pratiquement sur leur seule occasion de but. Strasbourg, de son côté, a prouvé qu'il méritait mieux que sa place actuelle, portant continuellement le danger sur la cage de Coupet. Les Olympiens ont néanmoins assuré l'essentiel et se placent en position idéale, à 6 journées du terme du championnat.
Vainqueur à Strasbourg, 1-0, grâce à un but de Peguy Luyindula dès la reprise (46'), l'OL retrouve sa place tout en haut du classement, avec un point d'avance sur Monaco et trois sur Paris. Mais ce succès lyonnais, le 10ème de la saison à l'extérieur (!), fut particulièrement difficile à acquérir, les Gones marquant pratiquement sur leur seule occasion de but. Strasbourg, de son côté, a prouvé qu'il méritait mieux que sa place actuelle, portant continuellement le danger sur la cage de Coupet. Les Olympiens ont néanmoins assuré l'essentiel et se placent en position idéale, à 6 journées du terme du championnat.



Le jeu

Gagner pour reprendre la tête, telle était la mission lyonnaise ce soir à Strasbourg. Une mission par forcément aisée, les Alsaciens, ayant un grand besoin de points, après n'en avoir pris que 7 lors de leurs 12 derniers matches. D'ailleurs, si en première mi-temps Luyindula et Essien affichaient de belles velléités, obligeant Dutruel à s'employer à plusieurs reprises, l'envie, et la fraîcheur physique, étaient plutôt strasbourgeoise. Les hommes de Paul Le Guen, quatre jours après leur match face à Porto, semblaient, en effet, avoir les jambes bien lourdes, commettant un certain nombre d'erreurs assez inhabituelles. Mais, après 45 minutes vierges de tout but et d'occasions franches, c'était bien Luyindula, qui décidemment aime jouer contre son ancien club (voir « les chiffres »), qui ouvrait le score dès la reprise (46'). Dès lors, Strasbourg allait avoir le monopole du ballon et des occasions, acculant l'OL sur son but. Cette domination alsacienne s'avérait cependant, malgré l'activité notamment de Mouloungui et A. Farnerud, parfaitement stérile, Coupet n'étant véritablement inquiété que sur une tête de Drobny, frôlant le poteau (52'). A l'image de leur président, les Champions de France pouvaient néanmoins pousser un ouf de soulagement au coup de sifflet final. Ils ont plié mais pas rompu et, avec ce 10e succès hors de leurs bases, retrouvent leur fauteuil de leader. Mission accomplie !



Le fait du match

Un petit but et puis… c'est à peu près tout. Mais c'est déjà beaucoup, suffisant pour prendre les 3 points, et c'est même énorme pour des Lyonnais qui retrouvent la tête du championnat. C'est dire l'importance de ce but de Peguy Luyindula, à un moment de surcroît toujours important, dès la reprise. L'ancien… strasbourgeois, servi par une subtile déviation d'Elber, ne laissait alors aucune chance à Dutruel, d'un tir croisé du gauche qui terminait sa course dans le petit filet.



La clé du match

Le réalisme lyonnais, le talent de Luyindula, la maladresse strasbourgeoise ? Difficile de dire ce qui a fait pencher la balance du côté des Gones ce soir. Les Champions de France n'ont pas réalisé un grand match mais n'en ramènent pas moins les trois points d'Alsace. Et c'est tout ce qui compte.





Les chiffres

4, comme le nombre de buts, en autant de rencontres, inscrits par Peguy Luyindula face à Strasbourg depuis qu'il a quitté le club alsacien, alors en Ligue 2, en août 2001. Strasbourg doit plus que jamais regretté le départ de son ancien canonnier, devenu son plus grand bourreau…



10, comme le nombre des victoires lyonnaises à l'extérieur. Un nombre assez impressionnant qui fait logiquement de l'OL la meilleure équipe du championnat en déplacement.



66, comme le nombre de points que comptent désormais les Gones, pour la première fois seuls en tête du championnat, après 32 journées. 66 points, c'était le total que comptait l'OL en 2002, pour son premier titre de Champion de France. Mais, le club lyonnais avait alors disputé 2 matches de plus. Et quand on sait que les Olympiens comptent également la meilleure attaque (54 buts) et la meilleure défense (23 buts) de L1, on se rend mieux compte du parcours exceptionnel que réalise l'OL cette saison !



T.L.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte