Masculins / OL 2 - Porto 2

Porto était plus fort...

Publié le 08 avril 2004 à 00:25:41
L'OL n'a donc pas réussi l'exploit. Face à une équipe portugaise assez impressionnante, les Gones ont dû se contenter d'un match nul 2-2, insuffisant après le 2-0 encaissé à l'aller. Les hommes de Paul Le Guen n'auront, en fait, jamais vraiment eu le temps d'y croire, Porto ouvrant le score, tuant ainsi une grande partie du suspense, dès la 7e minute. Les buts de Luyindula (14') et Elber (90') n'y changeront rien. L'OL est éliminé de la Ligue des Champions, au même titre que... Arsenal, le Real ou Milan. Place désormais à un autre défi pour l'OL: conquérir un troisième titre de Champion de France.
L'OL n'a donc pas réussi l'exploit. Face à une équipe portugaise assez impressionnante, les Gones ont dû se contenter d'un match nul 2-2, insuffisant après le 2-0 encaissé à l'aller. Les hommes de Paul Le Guen n'auront, en fait, jamais vraiment eu le temps d'y croire, Porto ouvrant le score, tuant ainsi une grande partie du suspense, dès la 7e minute. Les buts de Luyindula (14') et Elber (90') n'y changeront rien. L'OL est éliminé de la Ligue des Champions, au même titre que... Arsenal, le Real ou Milan. Place désormais à un autre défi pour l'OL: conquérir un troisième titre de Champion de France.



Le jeu

Dans un Gerland chaud bouillant au coup d'envoi, l'OL démarrait pied au plancher et marquait même dès la 4e minute, par Luyindula... malheureusement sifflé hors-jeu. Le scénario prenait déjà des mauvais contours et la suite ne tardait pas à le confirmer, Maniche ouvrant le score, en contre, trois minutes plus tard, jetant un énorme coup de froid sur Gerland. Mais l'OL ne tardait pas à réchauffer de nouveau l'atmosphère, Luyindula inscrivant cette fois un but bien valable, sept minutes plus tard seulement. Et les Gones, insistant sur les ballons en profondeur dans le dos de la défense, se reprenaient à y croire et se ruaient sur les buts de Vitor Baia. Juninho, Essien et, surtout Elber, plaçant une frappe superbe qui obligeait le gardien portugais à s'envoler, étaient ainsi tout proches, à plusieurs reprises, de marquer un deuxième but qui auait pu changer beaucoup de choses. Mais, au lieu de cela, c'était Porto, au pire moment, dès la reprise, qui doublait la mise, sur un nouveau but de Maniche, et mettait fin, définitivement, aux espoirs lyonnais. Dès lors les hommes de Mourinho confisquaient le ballon et privaient l'OL de la moindre opportunité. Dans un dernier baroud d'honneur, et avec le soutien inconditionnel des Bad Gones, les Champions de France parvenaient néanmoins à éviter la défaite, Elber trompant Vitor Baia d'un joli coup de tête (90'). Evidemment cela ne changeait rien quant au sort des Lyonnais qui rejoignent de prestigieux partenaires au rang des éliminés en quart de finale. Mais tout comme Arsenal, le Real et Milan, ils ont désormais un autre objectif en tête, tout aussi alléchant : le titre national. Merci l'OL et rendez-vous pour d'autres conquêtes !









Le fait du match

Les deux buts portugais, intervenus à des moments cruciaux de la partie, au début des deux mi-temps, ont anéanti les espoirs olympiens. Jamais les Lyonnais n'auront ainsi été en position de force, capables de faire vraiment douter les leaders du championnat portugais.



La clé du match

La clé, les Lyonnais l'avaient pourtant trouvé. En trouvant la profondeur, en jouant dans le dos des défenseurs portugais, souvent sur de longues ouvertures, les hommes de Paul Le Guen ont posé de sérieux problèmes à Porto au cours des 45 premières minutes, multipliant les occasions de deuxième but sur les cages de Vitor Baia. Malheureusement, ils n'ont jamais trouvé l'ouverture et le but rapide de Maniche à la reprise a ensuite réduit à néant les efforts et les espoirs des Champions de France.



Les chiffres

La Ligue des Champions terminée, voilà l'heure des bilans. L'OL a disputé 10 rencontres cette saison, portant ainsi à 110 son total de match en Coupe d'Europe. Les Champions de France affichent une balance plutôt positive, avec 5 victoires, 2 nuls et 3 défaites, inscrivant et encaissant au passage le même nombre de buts, 11. Les buts marqués sont l'œuvre de trois Lyonnais, Juninho (5), Elber (3), Luyindula (2) et de l'Argentin de la Real Sociedad, Schürrer, qui a marqué contre son camp lors du 8e de finale aller Real Sociedad-OL. Au total, 20 joueurs ont participé à cette épopée européenne 2003-2004, Brian Bergougnoux étant le dernier entré en jeu, à la 59e minute de l'ultime rencontre face à Porto, mercredi soir.

Sur le même thème
  • Masculins / Entre Porto et Strasbourg
  • Masculins / Entre Porto et Strasbourg
  • Masculins / Entre Porto et Strasbourg
  • Masculins / Entre Porto et Strasbourg
  • Masculins / Entre Porto et Strasbourg
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte