Masculins / OL 1 - Nantes 0

L'OL est leader !

Publié le 20 mars 2004 à 20:34:23
L'OL a battu Nantes, 1-0, ce soir à Gerland. Un but de Giovane Elber, à la 26e minute, a suffi aux bonheurs des Gones qui pennent ce soir la tête du championnat de France. Mais avant de réaliser cette bonne opération, les Champions de France ont souffert face à une belle équipe nantaise. L'essentiel est néanmoins assuré. Place désormais à la Ligue des Champions et à la première manche du choc face à Porto, mardi au Portugal. [IMG488L]
L'OL a battu Nantes, 1-0, ce soir à Gerland. Un but de Giovane Elber, à la 26e minute, a suffi aux bonheurs des Gones qui pennent ce soir la tête du championnat de France. Mais avant de réaliser cette bonne opération, les Champions de France ont souffert face à une belle équipe nantaise. L'essentiel est néanmoins assuré. Place désormais à la Ligue des Champions et à la première manche du choc face à Porto, mardi au Portugal.



Le jeu

Avec des compositions inédites des deux côtés, et notamment côté lyonnais où Luyindula évoluait à gauche et Essien sur l'autre aile devant une ligne Diarra-Dhorasoo-Juninho, la partie démarrait sur des bases élevées. Au cours d'un premier quart-d'heure déjà débridé, où les deux formations jouaient sans calcul, l'OL s'en tirait le mieux, Luyindula et Juninho allumant les premières mèches. Mais la meilleure occasion était nantaise, Guillon, servi par Da Rocha, frappant juste au-dessus (19'). Les occasions, jusque là réparties des deux côtés, allaient ensuite être tout à l'avantage des Gones, qui prenaient véritablement le match en main. Et, après un premier tir de Malouda repoussé par Landreau, le gardien nantais s'inclinait sur une action presque similaire, Elber ayant surgit pour catapulter au fond des filets une frappe d'Essien repoussée par le portier des canaris (26'). Dans la foulée, Luyindula ratait le break (28') mais l'OL atteignait la pose sans encombre, dans une rencontre qui perdait de son intensité au fil des minutes. Au retour des vestiaires, les meilleures opportunités étaient encore olympiennes, mais il fallait attendre la 70e minute et un face à face Elber-Landreau pour revoir une véritable occasion de but. Celle-là, en l'occurrence, était énorme, mais le Brésilien ne parvenait pas à conclure. Faute de se donner de l'air, les Champions de France s'apprêtaient donc à souffrir dans les derniers instants. Néanmoins, Nantes, toujours aussi joueur et, qui plus est, en supériorité numérique suite à la sévère expulsion de Malouda après deux avertissements, ne mettait pas vraiment Coupet en danger. L'OL remportait donc un succès précieux qui lui offre, provisoirement, la tête de la Ligue 1. Soirée réussie pour les Champions de France !





Le fait du match

Le but de Giovane Elber, le seul de la rencontre à la 26e minute, a suffi aux Olympiens pour faire pencher la balance en leur faveur. Les hommes de Paul Le Guen auraient ensuite pu doubler la mise, au vu de leurs occasions. Elber, encore lui, se créa même une superbe opportunité, seul face à Landreau. Il la rata, mais il avait déjà, quelques minutes auparavant, réussi l'essentiel, et peut-être même un peu plus…





La clé du match

En manque de réussite offensivement ce qui l'empêcha d'inscrire un deuxième but libérateur, l'OL s'en est donc remis à sa défense pour assurer la victoire. Et, encore une fois, comme une bonne habitude depuis le début de la saison, celle-ci fut impeccable de bout en bout, notamment lors des dix dernières minutes à 10 contre 11. Seul Guillon et, à degré moindre, Faé, en première période, inquiétèrent ainsi véritablement Grégory Coupet, qui, de fait, passa une soirée relativement tranquille pour sa rentrée après sa blessure face à la Real Sociedad. On comprend mieux pourquoi l'OL est en passe de pulvériser, cette saison, son record de buts encaissés (21 seulement à 9 journées de la fin).



Les chiffres

3. Troisième but en trois matches de L1 pour Giovane Elber. Buteur face à Ajaccio et à Sochaux, lors des deux dernières journées, le Brésilien a récidivé, samedi après-midi, face à Nantes. Cette série constitue la meilleure, cette saison, de l'ancien Munichois qui compte désormais douze buts marqués à son compteur.



6. 6e match consécutif sans défaite en championnat pour les Gones. Cette série grimpe même à 8, toutes compétitions confondues, avec les deux succès face à la Real Sociedad. Et, mieux encore, sur ces huit dernières rencontres, l'OL en a gagné 7, concédant seulement un nul, à Lens. C'est peu dire que les Champions de France sont en forme en ce moment !



30, ou plutôt +30, comme la différence de buts des Lyonnais après cette 29e journée. Avec 51 buts marqués, soit la meilleure attaque, et 21 encaissés, soit la troisième défense, l'OL enregistre son meilleur goal-average depuis le début de saison qui en fait, plus que jamais, le meilleur des 20 équipes du championnat !





T.L.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte