Masculins / Portrait

Entretien avec Vikash Dhorasoo

Publié le 16 mars 2004 à 15:15:00
Entretien avec Vikash Dhorasoo

Entretien avec Vikash Dhorasoo

Interview de Vikash Dhorasoo par Yacine Hima
12 Mars 2004

[IMG31117#C]

Je suis joueur du centre de formation, j'ai réalisé cette interview dans le cadre de ma formation scolaire (Apprentissage aux techniques de communications informatiques) A l'aide du service Communication Web, j'ai pu réaliser ce projet qui m'a permis d'acquérir de nouvelles connaissances quant à l'approche de la communication...

- On évoque souvent le problème Santini ou encore ta situation au sein du groupe ; le fait de rabâcher toujours les mêmes choses ne t'ennuie pas trop ?
- Si cela m'ennuie car comme je le dis souvent je n'ai de problème avec personne et encore moins au sein du groupe. Le plus important pour moi c'est d'être sur le terrain.

-Tu as aujourd'hui trente ans, la fin de ta carrière approche, comment te vois tu après ?
- J'espère qu'elle n'est pas si proche que ça ! En ce qui concerne mon après carrière, j'ai tout plein de projets. Tout au long de ma carrière j'ai eu la possibilité de m'amuser et prendre beaucoup de plaisir, espérons que ce soit pareil après.
En ce qui concerne mes projets, j'aimerais passer derrière le décor, sortir du terrain mais rester dans le football en tant que dirigeant ou responsable d'un club pourquoi pas. Ou alors écrire, écrire sur le football.

[IMG30952#L]- On dit de tu es guitariste, d'où vous vient cette passion ?
- Au départ cela n'était pas une passion, quand j'étais étudiant à l'âge de 15, 16 ans, on se rassemblait beaucoup le soir avec des potes, souvent avec une guitare pour passer la soirée. Par la suite je me suis mis à jouer et j'ai trouvé cela sympa. C'est un loisir que l'on peut aussi bien partager que pratiquer tout seul, je trouve que l'on s'amuse et que l'on prend énormément de plaisir en jouant de la guitare.

- En as-tu d'autre ?
- J'aime aussi beaucoup lire, passer du temps sur mon ordinateur, et aller au cinéma.

- Tu dis te plaire à Lyon, aujourd'hui, quel est le plus important pour toi, jouer ou être correctement installé dans une ville qui je crois, te plaît beaucoup ?
- Aujourd'hui le plus important pour moi est de jouer, jouer au football. Les choix sont toujours interdépendants. Il faut se sentir bien dans sa vie privée pour être bien dans le football et inversement.
J'aime beaucoup cette ville et ses habitants et cela me permet d'être bien à Gerland et vice-versa.

[IMG31073#R]- Quel est pour toi le plus beau geste au football ?
- Au football, le petit pont est le geste le plus beau pour moi. C'est celui qui ressemble le plus à l'aisance même du football ; Cela veut dire s'amuser, prendre du plaisir.

- Tu as dit qu'à l'Olympique Lyonnais, la mentalité n'est pas la même qu'au Havre ? Pourquoi ?
- Il est possible qu'à l'époque j'ai pu le dire, c'était une bêtise de l'avoir dit. Où que l'on soit, un petit pont est un petit pont et l'on prend toujours autant de plaisir à en faire et cela fait toujours autant rire les gens et les autres joueurs que celui qui le met. Il est vrai qu'à mon arrivée la réaction des joueurs et du staff n'était pas la même que celle au Havre. Il faut dire que les objectifs et le contexte sont différents au Havre par rapport à l'Olympique Lyonnais.

X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte