Masculins / Portrait

Entretien avec Patrick Müller

Publié le 27 février 2004 à 10:25:00
Entretien avec Patrick Müller

Entretien avec Patrick Müller

Interview de Patrick Müller par Aurélien Sinigaglia

Je suis joueur au centre de formation de l'OL, j'ai réalisé cette interview dans le cadre de ma formation scolaire ( apprentissages aux techniques de communication informatiques ). A l'aide du service Communication Web, j'ai pu réalisé ce projet qui m'a permis d'acquéir de nouvelles connaissances quand à l'approche de la communication...

[IMG30812#L]-Quand je vous regarde en match je vois que vous arrivez très facilement à combler votre manque de vitesse par votre sens du placement et de l'anticipation ! Je suppose que c'est à force de travail ou est-ce un don? Et pouvez-vous me donner quelques conseils étant donné que j'ai le meme problème?
- C'est vrai que malheuresement je suis très lent alors j'essaye de combler cela par un certain placement. C'est peut- être l'experience enmagasinée au fils des années ou simplement parce que j'arrive plutôt bien à sentir les choses. Bien sûr, il arrive dès fois où j'anticipe mal les coups et cela met l'équipe en danger parce qu'après il faut vite rattraper l'attaquant qui part au but.

- Vous jouez à la fois défenseur central et milieu défensif, quelle est la différence entre ces deux postes? Et à quel poste vous sentez-vous le plus a l'aise?
- Aujourd'hui je crois que je me sens plus à l'aise en tant que défenseur central parce qu'il y a tout le jeu devant soi. On court quand même un peu moins... bien que ça ne me dérange pas du tout de courir ! Personnellement, j'arrive mieux à me situer sur le terrain quand je suis en défense central et que j'ai tout le jeu devant moi plutôt qu'au milieu comme ça l'a été à Auxerre où je suis rentré milieu défensif. Au milieu c'est difficile d'avoir des repères surtout lorsqu'on a l'habitude d'évoluer à un poste différent. Il faut jouer plus rapidement et prendre des décisions plus vite. Donc, là, aujourd'hui, je me vois plus comme défenseur.

[IMG31789#R]- J'ai lu sur votre site internet que la Juventus de Turin vous avait recruté lorsque vous évoluiez encore en Suisse... Pourtant vous n'avez jamais porté le maillot de la Juventus...
- C'est vrai, j'ai eu le bonheur de pouvoir signer un contrat avec la Juventus de Turin mais c'était compris que je reste en prêt dans mon club en Suisse. Mais j'appartenais bel et bien a la Juve qui elle en fait ne voulait pas vraiment de moi. Ce grand club a la politique d'acheter plein de joueurs en espérent qu'un jour ils explosent au plus haut niveau pour dans ce cas les integrer dans leur effectif. Ce qui n'a pas été le cas pour moi...

- Après avoir joué dans le championnat suisse et français, quelles differences faite vous entre les deux ?
- La difference n'est pas énorme mais dans le championnat français tout va un peu plus vite. Après la difference se fait aussi par l'équipe nationale. On voit que l'équipe de France est impressionnante tactiquement, physiquement et techniquement. Maintenant la Suisse a commencé avec des centres de formations et ça peut permettre de progresser plus rapidement. D'ailleurs les différentes équipes nationales juniors obtiennent de meilleurs résultats qu'avant. L'équipe A, elle, s'est qualifiée pour lEuro 2004 donc ça commence à venir gentiment pour la Suisse.

- En dehors du terrain vous donnez l'impression d'être très discret, timide et certains de vos coéquipiers disent même de vous que vous ne parlez pa beaucoup. Vous le prenez plus comme quelque chose de positif ou de négatif?
- C'est vrai que je parle pas beaucoup à part avec la presse... Dans la vie, en général comme au foot, je suis assez timide et je le prends plus comme un défaut. Je n'arrive pas à aller à l'encontre de ça.

- Quelle a été pour vous le plus beau trophée que vous ayez remporté sous les couleurs de l'Oympique Lyonnais?
- Le 1er titre de champion de France où l'on a battu Lens à la maison est pour moi le plus beau trophée que j'ai remporté. C'était mon premier titre car je n'avais jamais été champion auparavant.

[IMG30811#L]L'Euro 2004 approche, quelles sont les objectifs de la Suisse pour cette compétition?
- L'objectif est d'aller en quart de final de la competition. On tombe sur un groupe difficile avec notamment la France qui est le grand favori de cette Euro 2004. Mais on a l'avantage de jouer contre eux le 3ème match donc on va tout faire pour réaliser de bons résultats lors des deux premiers matchs pour que le match contre la France soit une rencontre de ¨gala¨ entre les deux qualifiés du groupe!

- Votre avenir le plus proche est-il encore à l'Olympique Lyonnais?
- Oui mon avenir le plus proche est encore à l'OL, du moins jusqu'a la fin de l'année. Après, on verra mais pour l'instant il n'y a encore rien de décider du côté du club et de mon côté... donc on verra bien.

- Quel championnat aimeriez - vous connaître après la France ?
- L'Espagne et l'Italie sont des championnats qui m'attirent un peu plus peut- être que l'Allemagne ou l'Angleterre mais si jamais il y a une opportunité pour moi d'évoluer dans une équipe anglaise ou allemande avec un challenge, des choses qui me conviennent a moi et a ma femme, pourquoi pas ?

- Avez -vous un ou plusieurs joueurs modèles évoluant à votre poste? Si oui, que vous manque t'il encore pour arriver à leur niveau ?
- Oui j'aime bien Alessandro Nesta et Ivan Helguera. En fait j'ai pas vraiment de modèle. C'est juste que j'aime bien les voir jouer tout comme je regarde jouer Zidane. Mais c'est vrai que j'aprecies plus particulièrement ces deux joueurs. ensuite pour arriver à leur niveau, il me manque beaucoup! Non, comme je l'ai dit, il faut que je sois encore plus agressif sur le terrain, dans les duels, et gagner en vitesse."

Sur le même thème
X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte