Masculins / OL 2 - Le Mans 0

L'OL sans forcer

Publié le 21 février 2004 à 22:00:55
Face à une équipe du Mans vaillante mais rapidement réduite à 10, l'Olympique Lyonnais a réalisé l'essentiel, samedi après-midi, en s'imposant 2-0, grâce à des buts de Florent Malouda et Sidney Govou. Les hommes de Paul Le Guen restent donc dans la roue du leader monégasque, à 4 points, et peuvent désormais se consacrer entièrement au déplacement à San Sebastien, mercredi, pour leur retour en Ligue des Champions.
Face à une équipe du Mans vaillante mais rapidement réduite à 10, l'Olympique Lyonnais a réalisé l'essentiel, samedi après-midi, en s'imposant 2-0, grâce à des buts de Florent Malouda et Sidney Govou. Les hommes de Paul Le Guen restent donc dans la roue du leader monégasque, à 4 points, et peuvent désormais se consacrer entièrement au déplacement à San Sebastien, mercredi, pour leur retour en Ligue des Champions.









Le jeu

Entre deux équipes aux antipodes au classement (L'OL 2e, Le Mans 19e), la différence ne sautait pas tout de suite aux yeux. Cousin venait ainsi inquiéter Coupet par deux fois dans les dix première minutes (7', 10'). Entretemps, néanmoins, Govou avait offert une superbe réplique en gratifiant Gerland d'un ciseau qui venait mourir au ras du poteau (10'). Mais par la suite, le jeu lyonnais se mettait en place et Malouda ouvrait logiquement le score (23'). Le Mans, réduit à 10 un quart d'heure plus tard suite à l'expulsion de Molefe (38'), ne reviendrait plus. Dès lors, en effet, les occasions étaient exclusivement olympiennes et, à l'heure de jeu, Govou, servi par Luyindula, doublait la mise (61'). Le match plié, l'intensité retombait logiquement et, sans avoir trop forcer, l'OL remportait donc un précieux succès.



Le fait du match

L'expulsion de Molefe à la 38e minute, suite à un deuxième carton jaune, a pratiquement ôté au Mans, alors mené 1-0, tout espoir de revenir au score. Assez entreprenants jusque là, les hommes du nouvel entraîneur Daniel Jeandupeux n'allaient ainsi plus, ensuite, inquiéter Grégory Coupet.



La clé du match

Le sérieux des hommes de Paul Le Guen leur a permis de faire respecter, sur le terrain, la différence de niveau entre les deux équipes. La leçon face à Guingamp a été retenue.



Les chiffres

2. 50 points acquis en 25 journées, l'OL retrouve une moyenne de 2 points par match. Une moyenne, en fin de saison, toujours synonyme, au minimum, de qualification en Ligue des Champions.



5. Avec le but de Malouda, reprenant de la tête un coup-franc millimétré de Juninho, les Gones ont inscrit leur 5e but de la saison sur un coup de pied arrêté indirect. Avant samedi, l'OL avait déjà marqué de la sorte contre Monaco, au match aller, Marseille et Bordeaux, deux fois. Juninho aurait pu, en revanche, inscrire le premier but sur corner direct, mais, à la 43e minute, Pelé parvenait à détourner in extremis la frappe du Brésilien.





119, comme le nombre de ballons touchés samedi après-midi par Juninho. Un nombre assez impressionnant qui témoigne bien de l'influence du Brésilien sur la rencontre. Touché au genou dimanche dernier à Auxerre, Juninho avait manifesté une énorme envie de revenir dès ce match face au Mans. C'est peu dire que ça s'est vu sur le terrain...





T.L.



X
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer
des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
J'accepte